Les Français à la pêche aux aides européennes pour l'usine du futur

Des subventions européennes financent des programmes de recherche et d’innovation pour l’usine du futur. Mais pour les obtenir, la concurrence est rude.

Partager
Les Français à la pêche aux aides européennes pour l'usine du futur

Ce 19 janvier, il faut rendre sa copie. L’appel européen à projets de recherche "Usines du futur" - qui permet d'obtenir des subventions pour des projets innovants - se clôture aujourd'hui. Cette année, les industriels et laboratoires étaient invités à faire des propositions relatives à la nanofabrication, aux technologies de la maintenance prédictive ou encore à la gestion des nouvelles technologies pour des produits personnalisés, reconfigurables et réutilisables. D’ores et déjà, les pouvoirs publics français pensent aux prochains appels à projets avec une idée fixe : comment améliorer la participation hexagonale ?

"C’est important de participer à ces appels pour un acteur français, cela permet par exemple de se benchmarker par rapport aux organisations européennes et de participer à des innovations qu’ils ne peuvent développer seuls", explique à l’Usine Nouvelle Didier Van Den Abeele, le référent du ministère de la Recherche pour ces thématiques en France. Les français n’ont pas à rougir de leurs résultats : avec un taux de succès moyen de 11 %, ils sont proches des autres acteurs majeurs, comme l’Allemagne, l’Italie ou l’Espagne.

des budgets gagnés faibles

Là où le bât blesse, c’est sur le montant des subventions récoltées dans ce volet thématique du programme de financement de la recherche "Horizon 2020", comme par exemple lors des appels à projets en 2014 et 2015. "Le budget gagné est plus faible que ce que nous devrions obtenir : quand, sur un appel, l’Allemagne bénéficie d’un budget de 55 millions d’euros, les acteurs français ne récupèrent qu’un budget de 20 millions d’euros", observe Didier Van Den Abeele. Pour sensibiliser les entreprises françaises, des réunions publiques sont fréquemment organisées.

En fait, une des clés de la réussite à ce programme de recherche se cache bien en amont de la publication des résultats. En effet, la rédaction des appels s’étale sur plusieurs années. "En s’y prenant très en amont, en anticipant les étapes de l’élaboration du programme, on a le plus de chances de faire passer ses idées", souligne une plaquette de sensibilisation publiée en décembre 2016.

Le document de travail de la Commission européenne précisant ses orientations pour ce programme d’aide à la recherche et à l’innovation pour les années 2018-2020 devrait ainsi être finalisé en octobre 2017. La numérisation et la "décarbonation" de l’industrie européenne sont par exemple deux des priorités mentionnées pour l’appel à projets relatifs aux nanotechnologies, aux matériaux, et à la production, qui comprend les projets de recherche pour l'usine du futur.

Doté en tout de près de 20 milliards d’euros, "Horizon 2020", le programme d’aide à la recherche et à l’innovation de l’Union européenne, va consacrer en 2017 environ 120 millions d'euros à des recherches relatives à l’usine du futur.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé(e) de Certification Clients Agroalimentaires (F-X-H)

BUREAU VERITAS - 10/11/2022 - CDD - Cesson Sévigné

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

56 - BRECH

Résidence Opale, construction de 25 logements à Brech..

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS