Les forêts coûtent de plus en plus cher

Avec des prix et des transactions en hausse, le marché de la forêt affiche une bonne santé. Focus, en trois questions, sur les chiffres-clés de l’année 2016.

Partager
Les forêts coûtent de plus en plus cher

Comment évolue le prix des forêts ?

En 2016, le prix moyen des forêts non-bâties a progressé de 2,1%, à 4100 euros par hectare, d’après la vingt-deuxième édition de l’indicateur de la Société forestière (filiale de la Caisse des dépôts) et des Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer) : "cette hausse pourrait s’expliquer par la poursuite de la baisse des taux d’intérêt, alors que l’indice du prix du bois de l’Office national des forêts est orienté à la baisse (- 1,6%)". Il s’agit de la deuxième année consécutive de hausse.

Cette moyenne cache de fortes disparités entre les transactions : le prix minimal constaté était de 670 euros par hectare, tandis que le prix maximal s’est élevé à 12 040 euros par hectare. En 1997, le prix maximal ne s’élevait qu’à 5 900 euros par hectare ! "Derrière une hausse globale du marché, deux tendances sont à noter : la poursuite de la progression des ventes de biens de 1 à 10 ha et la stabilité des ventes de forêts non bâties de plus de 100 ha", complètent les auteurs de l’étude.

Où les prix sont-ils les plus élevés ?

Hormis dans la région Ouest (-11,8%, à 4 590 euros par hectare), les prix progressent dans l’ensemble des régions. Le Nord-Bassin parisien fait toujours la course en tête, avec des prix situés 55% au-dessus de la moyenne nationale. En 2016, les prix y ont atteint 6 370 euros par hectare, égalant le sommet atteint cinq ans auparavant. Inversement, les forêts du Sud-Ouest et du Massif Central ont un prix inférieur de 34% et 38% au prix moyen national, respectivement. Le Loir-et-Cher (5 200 ha), le Loiret (2 700 ha), le Cher (2 500 ha), l’Indre-et-Loire (2 500 ha), la Nièvre (4 300 ha), la Côte-d’Or (2 200 ha) et l’Yonne (2 000 ha) sont le département où la taille des surfaces échangées a été la plus élevée.

Qui investit dans la forêt ?

Les particuliers (personnes physiques non agricoles) sont les premiers acteurs du marché en termes de surfaces vendues, avec 50 000 ha (+ 13 %). Ils n’ont en revanche acquis que 43 000 ha de surfaces en 2016. Les personnes morales agricoles et forestières ont quant à elles acheté pour 27 200 ha de surfaces l’an passé, devant les personnes physiques du secteur agricole (17 600 ha achetés). En termes d’actes d’achats et de ventes, le nombre de transactions a bondi de 9,1% entre 2015 et 2016, à 17 500 ha. "L’augmentation du nombre de transactions se poursuit en 2016 et porte la progression à 34 % par rapport au creux de 2009, année caractérisée par une nette fermeture du marché des forêts à la suite de l’éclatement de la crise économique et financière", précisent la Société forestière et les Safer. Les vendeurs de forêts les plus représentés sont âgés de 70 à 80 ans, tandis que la part des acquéreurs ont entre 50 et 60 ans est prépondérante.

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

974 - ST PIERRE

Acquisition de véhicules de transport en commun de type minicars.

DATE DE REPONSE 13/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS