Les entreprises ont lâché (un peu) du lest sur les salaires

En attendant de révéler l'ensemble de son étude de rémunération, LHH Altedia donne une première information sur la tendance et elle est plutôt bonne. Les budgets d'augmentations de salaires ont été plus élevés que prévus initialement, mais restent malgré tout très maîtrisés.

Partager
Les entreprises ont lâché (un peu) du lest sur les salaires

L’amélioration conjoncturelle se confirme et devrait se voir bientôt au bas des bulletins de paie. C’est du moins ce que révèle l’étude réalisée par le cabinet LHH Altedia après avoir étudié plus de 800 000 données salariales individuelles provenant de plus de 350 sociétés.

Les entreprises prévoyaient début 2017 des budgets d’augmentations salariales de 1,6 %. A l’heure de la reprise du travail, on constate que les budgets ont été plus élevés que prévus pour atteindre 1,8 %, soit plus que l’inflation attendue. Autrement dit, en moyenne, les salariés devraient voir leur pouvoir d’achat avant impôts et taxes progresser.

Une promotion pour gagner plus

Si on observe les augmentations de salaire liées à une évolution de responsabilité, elles sont, en moyenne de 5 % en 2017. Et la tendance devrait se confirmer en 2018, où les budgets anticipés sont de la même ampleur (1,8 %). A cette hausse du pouvoir d’achat lié aux décisions des entreprises, il faudra observer l’impact des changements prévus en 2018, notamment en matière de fiscalité nationale et locale, mais aussi l’impact de la baisse de cotisations sociales salariales et la hausse de la C.S.G.

0 Commentaire

Les entreprises ont lâché (un peu) du lest sur les salaires

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS