[Covid-19) Les détails de l'accord sur les congés payés imposés dans la métallurgie et le recyclage

Trois syndicats de la métallurgie et l’UIMM ont signé le 3 avril un accord de branche permettant aux employeurs en baisse d'activité d’imposer des congés payés deux jours à l'avance, au lieu d'un mois en période normale. Une première déclinaison des dérogations au droit du travail mises en place par l’ordonnance du 25 mars 2020.

Partager
[Covid-19) Les détails de l'accord sur les congés payés imposés dans la métallurgie et le recyclage
La métallurgie est une des premières branches à signer un accord sur les mesures dérogatoires en matière de congés payés.

Fidèle à son intense dialogue social, la branche de la métallurgie est la première à signer un accord sur les dérogations au droit du travail autorisées par l’ordonnance du 25 mars 2020 "portant mesures d’urgence en matière de congés payés, de durée du travail et de jours de repos".

À LIRE AUSSI

[Covid-19] Un accord d'entreprise pourra autoriser les employeurs à imposer des congés payés au dernier moment

Un employeur de la métallurgie pourra imposer ou modifier les dates de 6 jours de congés payés, le maximum autorisé par l’ordonnance. Il devra respecter un délai de prévenance de deux jours francs pendant la période de confinement, de cinq jours francs quand on en sera sorti. Les syndicats ont obtenu un mieux-disant, puisque le texte gouvernemental prévoyait un délai d’un jour franc - il est d'un mois habituellement.

Congés d'été garantis

Les syndicats se sont battus pour que les congés estivaux soient garantis au niveau du minimum légal, soit 12 jours consécutifs, ou deux semaines. Chez Renault, un accord d'entreprise a déjà acté que la durée des congés d'été pourrait être limitée à 12 jours. L’employeur ne pourra pas imposer de congés au-delà du 31 octobre, alors que l’ordonnance le permettait jusqu’au 31 décembre.

Dernier point de l’accord à offrir un droit supplémentaire aux salariés de la métallurgie par rapport au texte gouvernemental : il ne sera pas possible de refuser à des conjoints de partir en congés aux mêmes dates.

L’accord a été signé le 3 avril, après trois séances de négociation en audioconférence, par l’UIMM côté patronal, par la CFDT, la CFE-CGC et Force ouvrière côté syndical, sans la CGT. Il ne s’appliquera qu’en cas d’échec d’une négociation d’entreprise ou en l’absence de représentants du personnel dans l’entreprise. Les signataires ont souhaité privilégier "les actions qui permettent de préserver la santé et la sécurité des salariés, de maintenir leurs compétences et de sauvegarder l’emploi industriel", écrivent-ils dans l'accord.

Autre accord dans le recyclage

Le même jour, le 3 avril, une autre branche signait un accord sur le même sujet : celle du recyclage (1000 entreprises, 28 800 emplois directs). Federec côté patronal, la CFDT de la métallurgie, la CFTC, l’UNSA Industrie et construction et la CFE-CGC se sont mis d’accord pour que les 6 jours de congés que pourront imposer les employeurs soient signalés avec un délai de prévenance de 2 jours francs, et pour que ces journées ne puissent être prises que jusqu’au 31 août 2020. L’accord n’entrera en application que dans les 15 jours de sa signature.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Architecte produits & systèmes / orienté Cyber-sécurité F/H

Safran - 13/11/2022 - CDI - Les Ulis

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - La Grande-Motte

Fourniture de matériels de balisage en mer

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS