Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les données derrière le casque

,

Publié le

Pour s’immerger dans le virtuel, il faut d’abord collecter, sélectionner et exporter les données qui seront affichées.

Les données derrière le casque
Le logiciel conçu par Diota pour Dassault Aviation importe directement les données numériques (modèles 3D, fiches d’instructions, informations contextuelles).

Augmentée ou virtuelle, pas de réalité sans données ! Avant de chausser vos lunettes ou d’entrer dans un Cave (pièce immersive), il vous faudra collecter les données numériques qui seront affichées. « La quantité et la nature des données à intégrer varient selon l’usage visé, indique Alexandre Embry, le directeur de l’offre Opérateur augmenté chez Sogeti High Tech. Généralement, la maquette numérique, issue de logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO), est la première source de données. » Mais certains secteurs industriels n’utilisent guère la CAO. « Afin d’obtenir des données, il faut alors scanner l’équipement physique pour en créer une version numérique », explique Lionel Joussemet, le fondateur de Diota, spécialiste de la réalité augmentée qui travaille notamment avec Safran et Areva.

À moins d’en avoir vraiment besoin, il n’est pas question d’utiliser l’intégralité des données de la maquette numérique. Trop lourde à manipuler ! Une simplification des maquettes 3D est souvent nécessaire. D’autant que certaines données sont inutiles. « Si vous travaillez sur l’enveloppe extérieure d’un avion, vous n’avez pas besoin des éléments CAO de la cabine », commente Alexandre Embry. La simplification de la maquette permet aussi de protéger la confidentialité des données lorsqu’elles sont partagées. Ainsi, une compagnie aérienne peut réaliser une application de formation sans disposer de toute la maquette 3D de l’avionneur.

Comment, ensuite, s’immerger dans les données sélectionnées ? L’affichage des modèles 3D en réalité virtuelle est encore traité par des logiciels spécialisés, comme MiddleVR, et passe par des moteurs 3D conçus pour le jeu vidéo, comme Unity. Une étape en train d’être simplifiée, voire supprimée. Les éditeurs de logiciels CAO travaillent à intégrer directement la visualisation en réalité virtuelle ou augmentée. Dassault Systèmes le propose déjà avec sa solution Catia. « En appuyant sur un bouton, la maquette numérique s’affiche directement en réalité virtuelle sur un casque », indique David Nahon, le responsable du lab réalité immersive de l’éditeur. Prochain défi : travailler directement sur la maquette numérique en réalité virtuelle ou augmentée sans changer d’outil.

Intégrer les informations issues des PLM, ERP, MES

Cependant, parfois, la maquette numérique ne suffit pas. D’autres données peuvent s’avérer nécessaires. « Pour la réalité virtuelle, le produit est souvent mis en contexte : la rue pour une voiture par exemple. Il faut alors créer un décor virtuel ou scanner celui existant pour le numériser », explique David Nahon. Dans le cas de la réalité augmentée, souvent utilisée pour l’assemblage ou la maintenance, il faudra intégrer les fiches d’instruction des équipements, qui se trouvent dans le logiciel de cycle de vie (PLM) ou le logiciel de gestion (ERP). Pour des applications plus poussées, il faut même aller plus loin dans le système d’information. « En phase d’ingénierie, on peut avoir besoin de données du logiciel de gestion des process (MES), voire du logiciel de simulation », explique Alexandre Embry. Comme pour les maquettes 3D, ces données supplémentaires doivent passer à la moulinette de l’affichage. Là encore, certains acteurs, à l’image de la start-up Diota, offrent des passerelles : les lunettes de réalité augmentée interagissent directement avec le PLM. Y compris en remontant des données du réel vers le virtuel. De quoi boucler la boucle. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle