Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Les défis du prochain président de l'UIMM

,

Publié le

Le président que se choisiront jeudi 19 avril les adhérents de l'UIMM devra continuer à animer le pôle social du patronat et aider ses entreprises à redorer l'image des métiers de la métallurgie.

Les défis du prochain président de l'UIMM
Le futur patron de l'UIMM devra rendre les métiers de la métallurgie attractifs.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

L’organisation patronale de la métallurgie choisit jeudi 19 avril son nouveau président. Élu pour trois ans, il succédera à Alexandre Saubot qui, candidat à la présidence du Medef, ne se représentait pas. Qui, de Philippe Darmayan, président du Groupe des fédérations industrielles (GFI) et vice-président de France Industrie, ou de Paul Rolland, président de l’UIMM Lyon et patron de PME, l’emportera ? 

La voix du prochain président de l’UIMM comptera, tant le patronat de la métallurgie continue de peser non seulement au sein du patronat, mais aussi sur la vie sociale des entreprises et le dynamisme des territoires.

Pôle social du patronat

Héritage de l’histoire, la métallurgie anime le pôle social du patronat. "Nous devons continuer à apporter à la négociation interprofessionnelle notre compétence sociale, et traiter le plus possible les sujets au niveau des branches, comme le permet désormais la loi", estime Philippe Darmayan. "Pour le social, c’est toujours par nous que cela passe, et je tiens à ce que cela reste comme ça", juge également Paul Rolland.

L’un des enjeux des années à venir sera l’ouverture de la métallurgie à de nouvelles branches industrielles. C’est l’un des objectifs de la profonde refonte des textes conventionnels de la branche, menée avec les organisations syndicales, et notamment de la redéfinition de ses métiers.

Attirer des compétences

L’autre grand enjeu de l’UIMM est d’aider ses adhérents à trouver les compétences dont ils ont besoin, alors qu’un vaste renouvellement des métiers est entamé, lié à l’industrie du futur. Dans toute la France, ses centres de formation font déjà un très bon travail. Reste à attirer. L’UIMM continuera à beaucoup communiquer sur l’industrie et ses métiers. La réforme de l’apprentissage donnant les rênes aux branches, Philippe Darmayan compte s’en emparer pour accroître le nombre d’apprentis dans les entreprises de la métallurgie. "Même le président de la République a dit attendre une contribution énorme de l’UIMM !" se félicite-t-il. C’est dire si l’UIMM compte…

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle