Economie

Les défaillances d’entreprises restent extraordinairement basses au troisième trimestre

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le cabinet Altares a révélé le 15 octobre des données en forte baisse pour les défaillances d'entreprises françaises au troisième trimestre. Cette nouvelle rassurante cache une réalité plus inquiétante : la part croissante de liquidations judiciaires.

La tendance inattendue des défaillances d’entreprises
La réparation navale fait partie des secteurs fragilisés dans l'industrie.
© Guittet Pascal

La crise du Covid-19 n’a pas encore provoqué une explosion des défaillances d’entreprises. Bien au contraire, celles-ci affichent un niveau historiquement bas au troisième trimestre 2020. Le cabinet Altares, qui a révélé ces données jeudi 15 octobre, s’inquiète toutefois de la proportion croissante de liquidations judiciaires dans ces procédures.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte