Economie

Les coopératives agricoles bouclent une année 2014 en demi-teinte

, , ,

Publié le

Petit millésime pour la coopération agricole en 2014. L’activité du secteur est restée stable cette année, avant une possible accélération en 2015, avec des prises de participations dans le secteur viticole.

Les coopératives agricoles bouclent une année 2014 en demi-teinte © Agrisem

Pas d’exception à la crise pour les coopératives agricoles et leurs filiales dans l’agroalimentaire. Le secteur n’a pas échappé au ralentissement économique en 2014. Son chiffre d’affaires a progressé de seulement 0,58 % à 84,8 milliards d’euros. "Une évolution conforme à celle du secteur agroalimentaire français", souligne la fédération Coop de France, qui présentait le 11 décembre, son bilan économique.

Après plusieurs années de progression en parts de marché sur le secteur privé, le poids de la coopération agricole dans l’agroalimentaire français est resté stable, à 40 %. Le solde de chiffre d’affaires acquis par la coopération agricole, n’a été que de 491 millions d’euros cette année, après +606 millions d’euros en 2013 et +870 millions en 2012. "Nous restons sur une pente ascendante depuis l’an 2000, avec une progression de chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros", a souligné Philippe Mangin, le président de Coop de France, ajoutant que la "coopération avait tous les atouts structurants pour voir ses positions progresser".

Des opérations à venir dans le vin

Les choses pourraient bien bouger dans les prochains mois. Selon nos informations, plusieurs opérations de rachats par le secteur coopératif sont en cours de négociations, notamment dans le secteur viticole et la volaille. "Plusieurs négociants et PME viennent frapper à notre porte. L’agroalimentaire familial offre un bon potentiel de reprises et d’opportunités de croissance", s’est félicité Philippe Mangin, à quelques jours du congrès de la coopération agricole qui se tient les 17 et 18 décembre à Paris.

En attendant, le poids de la coopération agricole française progresse en Europe. Dans le top 20 européen, sept coopératives françaises sont toujours présentes (InVIvo, Tereos, Terrena, Sodiaal, Vivescia, Agrial et Axéréal), et la plupart ont vu leurs positions progresser dans le classement. InVivo est désormais la 8ème coopérative européenne (9ème il y a un an), Sodiaal la 14ème (15ème il y a un an), Vivescia est 16ème (18 ème en 2013), Agrial 17ème (19ème en 2013) et Axéréal 19ème (20 ème en 2013). Terrena de son côté est resté 13ème, tandis que Tereos a enregistré un recul de deux places, en 12 ème position cette année.

Adrien Cahuzac

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte