Les composites partent à l'assaut de l'acier dans le tubage pétrolier

Le Drillflex est plus léger, moins épais mais aussi résistant que les tubages classiques.Pratique pour exploiter les petits gisements.

Partager

Une véritable révolution se prépare dans le domaine du forage pétrolier: l'arrivée du tubage en composite! Lorsqu'on creuse un puits de pétrole, il faut, avant d'extraire l'"huile", y introduire un tubage. Celui-ci empêche l'éboulement du puits et garantit son étanchéité. Jusqu'à présent, les pétroliers utilisaient des tubes métalliques, d'environ 12 mètres de long, vissés les uns aux autres. Mais arrive le Drillflex: un tubage en composite qui est polymérisé in situ. Celui-ci est constitué de plusieurs couches de fibres de verre préimprégnées tissées en trois dimensions, gainées intérieurement et extérieurement d'un élastomère. L'ensemble peut atteindre 16 millimètres d'épaisseur selon l'application. Le premier avantage du Drillflex: sa facilité de mise en place. Au départ, le tube composite est replié sur lui-même en U et enroulé sur un touret comme un câble électrique. Son faible diamètre et sa souplesse facilitent son introduction dans le puits. Une fois en place, de la boue est injectée à l'intérieur; le tube gonfle donc et devient parfaitement cylindrique. Ensuite, la boue est remplacée par de l'eau chaude ou par des résistances électriques. Sous l'action de la chaleur, la résine polymérise, et le tube acquiert sa rigidité définitive. A l'état non polymérisé, le Drillflex supporte déjà une pression de 100bars; une fois durci, sa résistance est multipliée par dix!


Les volumes forés sont réduits de plus de 50%

Aussi résistant que les tubages classiques, le Drillflex est beaucoup plus léger et moins épais. "Notre technique permet de réduire de plus de 50% les volumes forés", souligne Jean-Louis Saltel, P-DG de Drillflex SA, une PMI de Châtillon-sur-Seiche dans l'Ille-et-Vilaine, qui emploie une dizaine de personnes, dont la moitié d'ingénieurs. En outre, pour forer un puits avec la technique Drillflex, la surface nécessaire ne dépasse pas celle d'un terrain de tennis, alors que, avec les techniques traditionnelles, celle d'un terrain de football est indispensable. En effet, les tubes métalliques sont très lourds, et les derricks sont donc très volumineux. Le Drillflex est également très bien adapté aux méthodes légères de forage. En particulier avec le "coilled drilling". Ce nom anglais désigne une technique dans laquelle la table d'entraînement du trépan est remplacée par une turbine qui descend dans le puits. "Une technique d'avenir pour exploiter les petits gisements", affirment les spécialistes. "Bien sûr, le prix au mètre du tubage composite est plus élevé que celui de son homologue acier. En revanche, le coût de sa mise en oeuvre le sera beaucoup moins. Notre objectif est de réduire le prix total d'un forage de manière substantielle", souligne Jean-Louis Saltel. Autre avantage: il n'y a pas de joint; les risques de fuites sont donc éliminés. De plus, le Drillflex est insensible à la corrosion. Ce procédé a séduit de nombreuses compagnies pétrolières, comme Elf, Total, Shell, etc., qui n'ont pas hésité à financer des essais en vraie grandeur pour permettre à la société rennaise de développer sa technologie. "Même des non-pétroliers se sont intéressés à nous. Ainsi, le responsable recherche et développement de l'usine Citroèn de La Barre Thomas, spécialisée dans les caoutchoucs, nous a apporté son expérience et prêté ses autoclaves pour mettre au point les élastomères intérieurs et extérieurs", expose Jean-Louis Saltel. Créée en 1991, la société DrillflexSA a bénéficié d'une aide de l'Anvar, ainsi que de celle du fonds de soutien aux hydrocarbures. Quant au capital, il est détenu à 59% par deux personnes physiques et, pour le reste, par plusieurs sociétés de capital-risque. L'innovation est le moteur de l'entreprise; les ingénieurs de Drillflex pensent donc déjà à l'avenir. Jusqu'ici, pour rendre les puits étanches, les pétroliers injectaient du ciment entre le tubage et la paroi. Demain, cette opération ne sera plus nécessaire. Grâce à une architecture particulière, le tube Drillflex possèdera à intervalles réguliers des bourrelets d'étanchéité qui se mettront en place lors de la polymérisation. La société Drillflex fonde de gros espoirs sur cette nouvelle technologie.





L'avis d'un expert, chez Elf

La technologie Drillflex est potentiellement très intéressante. Les premières applications devraient voir le jour dans le domaine des forages d'exploration (coffrages temporaires) et dans celui des puits de production (réparation). A plus long terme, son utilisation pourrait être envisagée pour le tubage en continu des forages de faible diamètre (slim hole). Cette technologie complète celles utilisées actuellement pour traiter les puits. Mais les pétroliers sont conservateurs, et, pour que l'utilisation du Drillflex se développe, il faudra qu'il soit "certifié". C'est-à-dire que l'on soit assuré qu'il répond à certaines limitations d'emploi, telles que l'ancrage des outils dans la chemise, ou l'usure et la durée de vie de cette chemise, etc. Pour que la sécurité soit assurée. Quoi qu'il en soit, le Drillflex est encore en phase de développement, et beaucoup d'applications restent à découvrir, y compris en dehors du domaine pétrolier.

USINE NOUVELLE - N°2469 -

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS