Les bons chiffres de Sophia Antipolis pour 2016

Pas de crise pour la technopole de Sophia Antipolis qui fête ses 47 ans. Elle aura créé de 800 à 1 000 emplois supplémentaires par an et focalise désormais 8,5 % des actifs des Alpes-Maritimes avec 36 300 emplois et 2 230 établissements tous secteurs confondus.

Partager
Les bons chiffres de Sophia Antipolis pour 2016
Technopole de Sophia Antipolis

"Sophia poursuit sa croissance à la fois exogène et endogène, précise Jean Leonetti, président de la Communauté d’agglomération Sophia Antipolis en présentant l’enquête réalisée par la CCI Nice Côte d’Azur (Alpes-Maritimes). Cette dernière a recensé les entreprises par fichiers et sur le terrain sur l’ensemble des 2 300 hectares, sur cinq communes, de Sophia Antipolis. Une méthodologie qui permettra de comparer Sophia aux autres technopoles dans le monde." L’écosystème fonctionne via la fertilisation croisée entre enseignement, recherche et création d’entreprise et aussi via l’apport d’entreprises internationales qui viennent y puiser les compétences.

36 600 emplois recensés

"La technopole reste très internationale dans son tissu. On enregistre plus de 70 nationalités parmi les 36 600 emplois recensés dont la moitié dans des activités high tech. On dénombre 188 entreprises à capitaux étrangers qui emploient 10 000 personnes, soit un tiers des emplois avec par ordre décroissant l’Espagne (Amadeus) avec 2 700 emplois, les Etats-Unis avec 2 400, le Luxembourg (614 emplois), l’Allemagne (600 emplois)… Le secteur TIC est bien représenté avec 417 entreprises et 14 339 emplois suivi par la santé 45 entreprises et 2 376 emplois", ajoute Jean Leonetti.

En 2016 les entreprises installées ont créés 791 emplois, celles déjà en place autant ce qui confirme la tendance de 800 à 1 000 emplois par an depuis 2014.

Un positionnement concurrentiel en progression dans le temps

Un résultat remarquable par rapport à la conjoncture économique de la période et cela malgré des départs de firmes emblématiques comme Intel. Déjà une étude en 2014 de Ludovic Di Biaggio, professeur à SKEMA, montrait que Sophia bénéficie de performances économiques, d’une résilience face aux crises et d’un positionnement concurrentiel en progression dans le temps. Les travaux réalisés en 2016 par l’Office français des conjonctures économiques le confirment avec une spécialisation progressive de la technopole dans le numérique et les STIC, la santé et les sciences de la terre. Son dynamisme s’illustre aussi par la création sur place de 280 nouvelles entités en 2014 et 2015, génératrices de 1 000 emplois supplémentaires. Indicateur supplémentaire, en 2016, les start-up de la technopole ont réalisé 104 millions d'euros via 13 levées de fonds.

Parmi les grandes sociétés installées figurent Amadeus Thalès, Galderma, Orange, Cisco, Huawei ou Bosch… 20 % d’entre elles, soit 42 % des emplois, sont tournées vers les technologies de l’information. Ce sont aussi 4 500 chercheurs (centres publics et privés): INRIA, CNRS, INRA...et 5 500 étudiants : Université Nice Sophia Antipolis, Skema Business School, Polytech, Eurecom, Ecole Nationale Supérieure des Mines Paristech.

Programme "Sophia 2030"

La Communauté d’agglomération Sophia Antipolis accompagne par ses investissements le développement avec l’arrivée du Bus Tram et le programme d’aménagement "Sophia 2030". C’est par exemple l’extension du Business Pôle 2 sur 12 000 m² pour l’incubation de start-up, l’extension de la pépinière et la création d’un hôtel d’entreprise. S’y ajoutera l’aménagement d’un fablab de 2 500 m² et d’un showroom de 1 600 m², destiné à devenir la vitrine technologique de la technopole. Il sera livré en 2020 pour un investissement de 40 millions d'euros.

Renaud Savignard, directeur de BNP Paribas Real Estate rappelle que la technopole focalise la moitié des transactions en immobilier d’entreprise du département (25 000 m² en 2016). Se sont installés Xerox (support client Apple) sur 2 600 m, Epistema/CrossKnowledge (e-learning, 1 788 m²), Questel (services, 1 164 m²), Ion Trading/Wall Street Systems (logiciels, 1 156 m²), ou Bosch (R&D véhicules autonomes) avec 982 m² loués et une petite extension déjà envisagée.

Michel Bovas

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

Acquisition de poste informatique de type Mini PC et écran.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS