Technos et Innovations

Les assistants vocaux, "des machines serviles présentées comme des femmes", inquiètent l’Unesco

Marion Garreau , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Dans une étude publiée vendredi 17 mai, l’Unesco alerte sur les préjugés sexistes présents dans les applications d’intelligence artificielle, et en particulier les assistants vocaux. Face à ce problème, l’organisation émet six recommandations à destination des entreprises et pouvoirs publics.

Les assistants vocaux, des machines serviles présentées comme des femmes, inquiètent l’Unesco
Alexa, un(e) assistant(e) vocal(e) très questionné(e) (et harcelé(e).
© Amazon

Alors que tout le monde s’accorde à dire que la faible représentation des femmes dans les métiers de l’intelligence artificielle est regrettable, voici un excellent exemple des raisons de la gravité de cette situation. L’Unesco a publié vendredi 17 mai une étude, réalisée en collaboration avec l’Allemagne et la coalition Equals Skills, qui alerte sur les préjugés sexistes présents dans les applications d’intelligence artificielle, en particulier les assistants vocaux numériques, et présente six recommandations pour les corriger.

%%ARTICLELIE:620798%%

La publication est intitulée I’d Blush if I Could [Je rougirais si je le pouvais] en référence à la réponse donnée pendant longtemps par l’application vocale Siri de Apple lorsqu’elle était insultée, un exemple de soumission ici dénoncée. "La plupart des assistants vocaux sont dotés de noms et voix de femmes ainsi que d’une ‘personnalité’ docile", pointe ainsi l’étude.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte