Les actionnaires de Suez Environnement rejettent les droits de vote doubles

Lors de l'assemblée générale des actionnaires de Suez Environnement, la résolution sur une modification des statuts visant à maintenir le principe d'un seul droit de vote par action a été approuvée par 95,3% des voix, marquant une très forte opposition à l'introduction de droits de vote doubles prévue par la loi Florange.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les actionnaires de Suez Environnement rejettent les droits de vote doubles
Jean-Louis Chaussade, directeur général de Suez Environnement. Les actionnaires du groupe ont rejeté mardi à une très large majorité l'introduction de droits de vote doubles prévue par la loi Florange. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

Les actionnaires de Suez Environnement ont rejeté mardi 12 mai à une très large majorité l'introduction de droits de vote doubles prévue par la loi Florange.

La résolution sur une modification des statuts visant à maintenir le principe d'un droit de vote par action a été approuvée par 95,3% des voix en assemblée générale.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le groupe Engie, nouveau nom de GDF Suez, est le premier actionnaire de Suez Environnement avec 33,7% du capital à fin 2014.

Le changement de nom évoqué

Le directeur général Jean-Louis Chaussade a en outre annoncé que le groupe, qui a regroupé en mars ses activités sous une marque unique portant son nom, réfléchissait désormais à un abandon de la mention "environnement".

"Nous avions choisi Suez Environnement (comme marque unique) avec le mot 'environnement' pour nous distinguer bien entendu de GDF Suez, qui lui est dans le monde de l'énergie. L'arrivée d'Engie change la donne, et j'ai donc proposé au conseil d'administration de réfléchir sur le passage à la marque Suez, tout simplement, un nom plus bref, plus fort, plus éclatant lorsqu'il est seul", a-t-il dit.

Avec Reuters (Benjamin Mallet, édité par Gilles Guillaume)

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS