Les 5 entreprises qui associent le plus leurs salariés au profit

Une fois les investissements réalisés, comment partager le profit ? Question récurrente dans le débat sur le capitalisme. En donne-t-on trop aux actionnaires pas assez aux salariés, dans quelle proportion ?  Cinq entreprises du SBF 120 sortent du lot en matière de générosité vis-à-vis de leurs salariés. Ce sont toutes des entreprises industrielles. 

Partager
Les 5 entreprises qui associent le plus leurs salariés au profit
Bernard Charlès, PDG de Dassault systemes l'un des patrons français les mieux rémunérés sait aussi associer ses salariés au résultat de l'entreprise

La société Eres, spécialiste de l'épargne salariale,s’est penchée sur la manière dont les entreprises du SBF 120* associaient leurs parties prenantes en comparant le montant des primes collectives (participation, intéressement, abondement) versées aux salariés français et la distribution de dividendes (proratisé en fonction des effectifs France). Il en résulte, qu’en 2015 les salariés ont perçu 5,1 milliards alors que 19,3 milliards de dividendes étaient versés, c'est-à-dire 4 fois plus. Sur les 83 entreprises du SBF 120 étudiés par Eres, les 5 entreprises les plus généreuses envers leurs salariés sont par ordre alphabétique : Alstom, CGG, Dassault Systèmes, Seb et Technip. Elles se distinguent par le ratio le plus favorable aux salariés en cumulé entre 2011et 2015 associé à un montant de primes par personne supérieur à la moyenne du SBF 120 (4 206 € en 2015).

Disparités

Ainsi, si un Bernard Charles, patron de Dassault Systemes tient régulièrement le haut du pavé des patrons les mieux rémunérés, on lui saura gré d’associer le reste de l’entreprise à ses succès au delà de la rémunération de ses actionnaires. Car rien d’automatique en la matière. "Sur le partage des profits, la moyenne cache d’énormes disparités, explique Olivier de Fontenay, directeur général d’Eres, en 2015, 13 % des entreprises ont versé des primes et aucun dividende, un quart ont versé plus de primes que de dividendes, 17 % ont versé dix fois plus de dividendes que de primes."

Les entreprises publiques pas vraiment exemplaires

Reste qu’en France, le dispositif de la participation assure un minimum d’association des salariés au partage du profit. Cette politique est régulièrement poussée par les pouvoirs publics qui ne se privent pas de donner régulièrement des leçons au secteur privé. Mais, au fait, les entreprises contrôlées par l’Etat des modèles en la matière ? "Pas vraiment", selon Olivier de Fontenay qui a analysé 11 entreprises dans lesquelles l’Etat détient des participations. Sur les 11, seules 4 sont au dessus de la moyenne du ratio prime sur dividendes quand 7 sont en dessous. L’Etat est souvent un actionnaire gourmand même si à sa décharge, il faut indiquer qu’il n’est pas majoritaire dans toutes ces entreprises.

Anne-Sophie Bellaiche

* Etude réalisée sur 83 entreprises du SBF 120 qui totalisent 88 % des dividendes versées.

0 Commentaire

Les 5 entreprises qui associent le plus leurs salariés au profit

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS