International

Le tribut des entreprises britanniques au Brexit

Anne-Sophie Bellaiche , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse Un groupe de chercheurs britanniques et américains s'est intéressé à l'impact outre-Manche sur les entreprises de l'incertitude liée au Brexit. La chronique d'Anne-Sophie Bellaiche, cheffe du service Economie - Social de L'Usine Nouvelle.

Le tribut des entreprises britanniques au Brexit
Le Brexit serait aussi la cause d’une baisse de 2 à 5 % de la productivité des entreprises.
© Unsplash

Le mantra de Boris Johnson, "Get Brexit done", est désormais réalisé. Au-delà de ses convictions personnelles, de son engagement à accomplir la volonté populaire du référendum de 2016, l’acharnement du chef du gouvernement visait à sortir le Royaume-Uni de l’incertitude et des déchirements dans lesquels il était plongé. Et ce n’était sans doute pas une si mauvaise idée, car si l’économie du pays ne s’est pas écroulée, cette incertitude a eu un coût.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte