Le télétravail, un outil à inscrire pour renforcer le rapport entre employeur et employé

Existant depuis une décennie, le télétravail connaît un franc succès depuis un an à cause des restrictions et des impératifs sanitaires. Ce nouveau mode de travail présente de multiples avantages pour les entreprises comme pour les employés. Son essor a également poussé de nombreux salariés à se mettre à leur compte pour exercer en France ou même à l’étranger.

 

Partager
Le télétravail, un outil à inscrire pour renforcer le rapport entre employeur et employé

Les avantages et les défis de la généralisation du télétravail

Travailler à distance présente des avantages certains :

  • Évitant de longs trajets et des perturbations diverses, les salariés seraient plus efficaces et plus productifs.
  • De plus, ils gagnent en autonomie avec davantage de responsabilisation, deux aspects essentiels pour ces derniers.
  • Le système permet en outre de s’adapter aux contraintes individuelles (éducation des enfants, aide à une personne âgée ou handicapée).
  • Enfin, il permet de maintenir l’activité, même en cas de restrictions sur les déplacements ou d’autres événements majeurs empêchant totalement ou partiellement de travailler physiquement dans les locaux de l’entreprise.

Il reste néanmoins des freins à la démocratisation du télétravail :

  • Les inégalités pour les salariés dont le métier n’est pas compatible avec le travail à distance.
  • La formation des employés et des managers.
  • La dotation des salariés en outils digitaux, notamment l’accès à une connexion haut débit.
  • La sécurisation des données et de l’infrastructure IT en général.
  • L’accompagnement au quotidien.

Ayant pris goût à l’autonomie et la flexibilité, 55 % des actifs plébiscitent la poursuite du télétravail, idéalement partiel, avec un à deux jours de présence dans les bureaux. Cette flexibilité est l’une des raisons de l’exode urbain observé depuis 2020, les citadins déménageant massivement en zone rurale pour gagner en superficie et se rapprocher de la nature pour une meilleure qualité de vie. Allant encore plus loin, les « nomades numériques », qui exercent depuis un autre pays offrant un cadre de vie plus agréable et un coût de la vie moins élevé, sont aussi de plus en plus nombreux.

Autre point clé, le télétravail contribue au dynamisme des territoires grâce à l’accès des entreprises à un bassin d’emploi plus important, à la multiplication des espaces de coworking et autres tiers-lieux, ainsi que des services pour les ménages qui s’y installent à la suite d’une mutation professionnelle. Enfin, la diminution des déplacements domicile-travail réduit l’empreinte environnementale des entreprises.

Les précautions essentielles pour se lancer sereinement en tant qu’indépendant

Presque un salarié sur deux envisage de devenir indépendant. ITG, entreprise de portage salarial, observe un essor du télétravail pour ses salariés portés par rapport aux consultants en régie chez le client. Mais un tel changement ne laisse pas de place à l’improvisation, surtout pour ceux qui choisissent un pays étranger. En premier lieu, les démarches administratives et règles fiscales diffèrent, avec parfois l’obligation de respecter un nombre minimal de jours de présence sur place pour avoir le statut de résident fiscal. Certains États (l’île de la Barbade, la Croatie…) accordent néanmoins un visa spécial aux « digital nomads ». Il faut également prévoir un compte bancaire et une couverture santé.

Afin de travailler efficacement, une connexion wifi fiable et performante et des outils de communication sont primordiaux. Maintenir un contact avec son réseau reste crucial pour éviter l’isolement, d’autant que certaines tâches se déroulent mieux en face à face, comme les négociations avec les clients. Les réseaux sociaux et plateformes digitales permettent d’entretenir son réseau professionnel et de développer son activité avec succès.

Les mêmes recommandations s’appliquent pour les salariés qui parviennent à obtenir de leur employeur de travailler à distance. Domiciliation fiscale, sécurité, santé et maintien du lien avec les collègues du siège sont les points incontournables à prendre en considération.

Contenu proposé par ITG

Sujets associés