Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Le spécialiste de la supply chain Vekia s’entoure d’une ex-pointure d’Amazon

Marine Protais , , , ,

Publié le

Philippe Hémard, ancien directeur supply chain Europe d’Amazon, a rejoint le Conseil d’administration de Vekia. Un moyen pour cette jeune pousse française, spécialiste de l’intelligence artificielle au service de la gestion de la supply-chain, d’accélérer le déploiement de ses solutions.

Le spécialiste de la supply chain Vekia s’entoure d’une ex-pointure d’Amazon
Vekia développe des algorithmes de machine learning qui aident les enseignes de la distribution et les industriels à gérer leurs stocks et livraisons.
© Vekia

Vekia veut accélérer. Pour accompagner cette nouvelle étape de son développement, la jeune pousse lilloise spécialiste de l’intelligence artificielle appliquée à la supply chain fait appel à un ancien d’Amazon.

Philippe Hémard a rejoint le conseil d’administration de la start-up, après dix-huit ans chez le géant américain de l’e-commerce, dont onze à la tête de la direction supply chain Europe. Cet expert de la logistique n’aura pas de fonction opérationnelle mais conseillera la start-up qui promet à ses clients de vendre le bon produit au bon moment à la même vitesse qu’Amazon.

Philippe Hémard espère apporter sa vision de "pur logisticien", et d’ "utilisateur de l’intelligence artificielle". "L’idée est de faire en sorte que les solutions de Vekia s’adaptent aux mieux aux besoins des clients", explique l'ex-dirigeant d'Amazon Europe.

Gestion de pièces détachées

La start-up créée en 2008 se dédiait au départ aux géants de la distribution comme But et la Fnac, en les aidant à optimiser leurs stocks. Outre le pilotage des stocks, le savoir-faire revendiqué par Vekia repose sur des prévisions de la demande finale à partir de données propres à l'entreprise et de données externes. "C’est très complexe car une prévision n’est pas le simple prolongement temporel d’une tendance", rappelle Manuel Davy.

Vekia compte aujourd’hui de plus en plus de clients industriels. Engie Services utilise notamment sa solution pour la gestion de pièces détachées de chaudières. Le retail et la gestion de pièces de rechange constituent 80 % du chiffre d’affaires de Vekia... dont la jeune pousse préfère taire le montant.

"L’autre partie de nos clients sont des industriels qui produisent pour la grande distribution. Ils optimisent leur stock avec nos solutions. Ces industriels gèrent des millions voire des dizaines de millions de références, et voient leurs canaux de ventes se multiplier. Cela est impossible à gérer avec des outils classiques", explique Manuel Davy, ex-chercheur au CNRS et fondateur de Vekia.

Pour se développer, la start-up mise aussi sur l’international et prévoit l’installation de bureaux aux Etats-Unis et en Asie du Sud-Est. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle