Le site de crowdfunding Smart Angels va proposer une tenue de titres avec la blockchain

Pour automatiser les relations entre les entreprises levant des fonds et les internautes actionnaires, Smart Angels veut passer par la blockchain. D’abord pour la tenue des registres de titres, puis pour la création d’un marché secondaire. Le site de crowdfunding s’associe pour cela avec la filiale spécialisée de BNP Paribas.

 

Partager
Le site de crowdfunding Smart Angels va proposer une tenue de titres avec la blockchain

Smart Angels poursuit la digitalisation du financement des entreprises non cotées. Le site de financement participatif en capital va utiliser la technologie blockchain pour tenir les registres de titres des entreprises levant des fonds sur sa plate-forme. Smart Angels a conclu un partenariat avec BNP Paribas Securities Services, la filiale chargée des métiers titres de la banque, pour développer une plate-forme technologique sur laquelle seront enregistrées les informations sur les actions de chaque émetteur.
"Nous avions déjà des parcours complètement digitaux pour toute la partie levée de fonds, explique Benoît Bazzocchi le fondateur et président de Smart Angels. Mais toute la gestion de l’actionnariat se passait encore off-line."

Une réduction potentielle des coûts

Smart Angels va d’abord travailler avec quelques entreprises pilotes pour le lancement de ce nouveau service de tenue de registre. "Mais progressivement, cela deviendra un standard de listing sur notre site, confie Benoit Bazzocchi. Cela simplifiera la vie de l’émetteur."

Les entreprises qui lèveront des fonds devront payer ce service supplémentaire auprès de BNP Paribas Securities Services, mais aujourd'hui elles doivent appointer déjà des conseils ( avocats ou experts comptables) pour réaliser cette tâche. "L’intérêt de la blockchain, c’est une technologie peu chère, reprend le président de Smart Angels."

Selon la fintech, la technologie blockchain permettra de sécuriser la relation entre les internautes actionnaires et la société ayant levé de l’argent. "Aujourd’hui, il n’y a pas de réglementation sur la manière de tenir le registre des titres des sociétés non cotées qui font une augmentation de capital, il n’y a donc pas de standard, explique Benoit Bazzocchi. Avec la technologie blockchain, cela sera automatique."
La plate-forme développée avec BNP Paribas Securities Services n’utilisera toutefois pas la technologie blockchain historique, ouverte à tous. Elle fonctionnera sur une blockchain privée tenue par la filiale de BNP Paribas.


Plusieurs services en développement

Les deux partenaires prévoient de continuer à développer des services sur leur plate-forme. Outre le reporting nécessaire entre la société et ses actionnaires, Smart Angels ajoutera des services liés aux tenues des assemblées générales. Surtout, d’ici le dernier trimestre 2016, Smart Angels compte développer grâce à la blockchain un marché secondaire pour les titres acquis sur son site. Les opérations se feront de gré à gré dans un premier temps, mais la start-up espère pouvoir ouvrir ce marché à horizon de deux ou trois ans.

Arnaud Dumas

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

07 - Joyeuse

Installation et maintenance de vidéoprotection sur la ville

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS