Le secteur privé a détruit 74 000 emplois en France en 2014

L'emploi salarié quasiment stable au 4e trimestre 2014, selon les données publiées par l'Insee le 10 mars.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le secteur privé a détruit 74 000 emplois en France en 2014
Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

L'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles est resté quasiment stable au quatrième trimestre 2014 en France, avec 1 300 postes détruits, a annoncé le 10 mars l'Insee. L'institut de la statistique a révisé à 0,4% contre 0,3% estimé auparavant le recul du troisième trimestre, lors duquel 59 900 postes ont été détruits (55 200 estimé auparavant).

Le nombre de postes détruits au quatrième trimestre avait été annoncé à 5 100 précédemment par l'Insee. Sur les douze mois à fin décembre, les effectifs du secteur privé français ont diminué de 0,5%, le nombre de destructions nettes d'emplois atteignant 74 000. Hors intérim, l'emploi marchand a baissé de 25 400 postes au quatrième trimestre, après -37.800 au troisième trimestre.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Au quatrième trimestre, l’emploi a reculé de 0,3% dans l'industrie (-0,4% au troisième trimestre), dont -0,4% dans l'industrie manufacturière (après -0,4%), de 1,3% dans la construction (après -1,1%), tandis qu'il a progressé de 0,2% dans le tertiaire (après -0,3%), du fait de l’intérim (+4,7%, après -4,1%).

Hors intérim, l’emploi du secteur tertiaire a augmenté de 2 700 postes, après -10.400 au troisième trimestre.

Avec Reuters (Jean-Baptiste Vey, Pascale Denis)

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS