Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi appelle les entrepreneurs de la tech à plus de diversité

Marine Protais

Publié le

"Ouvrez les vannes !", a conseillé le secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi aux entrepreneurs présents lors du France Digitale Day mardi 26 septembre à Paris.

Le secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi appelle les entrepreneurs de la tech à plus de diversité © Marine Protais

Devant le public de France Digitale Day mardi 26 septembre à Paris, Mounir Mahjoubi était comme un poisson dans l’eau. "Je me sens bien avec vous parce que je suis comme vous", a répété le secrétaire d’Etat au numérique avant de faire référence à son passé d’entrepreneur et sa passion pour l’informatique. Opération séduction réussie. "Il est très bien, on voit que c’est l’un des nôtres", glisse une jeune femme à son voisin. Une adhésion qui lui a permis d’appeler les entrepreneurs de la French tech à plus de diversité.

Pas d’annonces particulières, mais le rappel des mesures phares annoncées la veille par le premier ministre Edouard Philippe aux start-up. Notamment, le doublement du budget alloué à French Tech Diversité, un programme qui consiste à accompagner les projets innovants portés par des entrepreneurs des quartiers prioritaires de la politique de la Ville et des étudiants boursiers.

"Vous avez une responsabilité"

Mounir Mahjoubi a accompagné ce rappel d’une demande auprès des entrepreneurs de la tech : "vous avez une responsabilité" (…) "Ouvrez les vannes !". "Quand vous embauchez un stagiaire de 3ème par exemple, ne recrutez pas le fils ou la fille d’un ami qui vous ressemble, allez plutôt voir les collèges autour de vous".

Le secrétaire d’Etat a également lancé un appel aux femmes. "Il faut que les jeunes filles arrivent à se projeter comme le futur Mark Zuckerberg au féminin." Précisant à l’occasion que Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, et lui-même allaient organiser des "cycles de visites pour célébrer les femmes du numérique."

Sortir de l'entre soi

Plus tôt dans l’après-midi, la question de la diversité avait été abordée par l’une des tables rondes organisées par France Digitale. L’importance de se forcer à sortir de l’entre soi, "même s’il est naturel de recruter ses semblables", remarquait Céline Lazorthes, fondatrice de Leetchi, a été souligné. Une autre participante à la table ronde, Mariame Tighanimine, co-fondatrice de Babelbusiness.com, rappelait à quel point il restait difficile aujourd’hui en France d’obtenir des financements lorsqu’on était "une femme, typée, issue des quartiers, qui portait le voile il y a encore un an."

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle