Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le satellite Lisa Pathfinder, un laboratoire gravitationnel dans l'espace

,

Publié le

Le satellite Lisa Pathfinder lancé  dans la nuit du 2 au 3 décembre de Kourou par une fusée Vega est la première étape d’un programme qui vise à détecter les ondes gravitationnelles prédites par Einstein en 1915. Après trois mois de voyage, Lisa Pathfinder deviendra, à 1,5 million de km de la Terre, le premier laboratoire gravitationnel dans l’espace.


Crédits : ESA

Un siècle exactement après la publication de la théorie de la relativité générale, l’Agence spatiale européenne se lance dans un programme qui vise à prouver l’existence des ondes gravitationnelles, prédite par Einstein. Lisa Pathfinder, lancé la nuit dernière depuis Kourou, est une mission qui vise dans un premier temps à valider les technologies de détection de ces ondes encore hypothétiques.

Les ondes gravitationnelles, en effet, sont produites par des événements très violents – explosions d’étoiles, fusion de trous noirs…- mais leur effet sur les objets qu’elles rencontrent sont si infimes qu’il est très difficile de les détecter.

C’est pourquoi Lisa Pathfinder embarque des instruments ultra précis, dont il s’agit pour la première fois de tester la performance et l’endurance en conditions réelles : impossible de les tester sur Terre, où la gravitation perturberait toute mesure.

L’instrument en test est constitué de deux cubes de 46 mm de côté, en or et platine, séparés par une distance qu’un système laser permettra de mesurer avec une précision de l’ordre du picomètre (un millionième de millionième de mètre). Il a été conçu par des industriels et des laboratoires européens, dont le laboratoire Astroparticule et cosmologie, à Paris.

Un autre dispositif clé, fourni par la Nasa, est un jeu de micropropulseurs pour maintenir le satellite à la bonne position, avec une précision cette fois du milliardième de mètre. Le tout à 1,5 million de km de Terre, entre la Terre et le Soleil.

Mais ce n’est qu’un début. Lisa Pathfinder  n’est que la mission de test pour 3 futurs satellites placés à plusieurs millions de km les uns des autres, qui auront effectivement pour mission, cette fois, de détecter les ondes gravitationnelle. Cette mission –eLisa- est prévue après 2030.

Thierry Lucas
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle