Le Royaume-Uni planche sur une autoroute qui recharge les véhicules électriques

L’agence gouvernementale britannique responsable du réseau autoroutier, Highways England, va tester un système de recharge par induction permettant de charger sa voiture électrique en roulant. Les premiers essais débuteront d'ici la fin de l'année et devraient durer 18 mois. La Corée du Sud a déployé, dès 2013, un dispositif similaire sur un tronçon d'une vingtaine de kilomètres. Certains spécialistes émettent toutefois des doutes quant à la viabilité économique de cette approche.

Partager
Le Royaume-Uni planche sur une autoroute qui recharge les véhicules électriques
Les premiers essais seront réalisés sur une piste dédiée où les conditions d'autoroute seront reproduites.

Et si vous pouviez rouler de longues distances en voiture électrique sans avoir besoin d’effectuer un arrêt pour recharger la batterie de votre véhicule ? C’est bien ce que compte proposer le Royaume-Uni à ses résidents pour favoriser le développement du parc de véhicules électriques. Le gouvernement britannique a annoncé cet été le lancement d’une initiative qui vise à tester un système de recharge par induction permettant de charger sa voiture électrique en roulant.

Dans les détails, le procédé en question doit s’appuyer sur des câbles électriques installés sous la chaussée. Ces derniers génèrent un champ électromagnétique capté par une bobine, puis reconverti en électricité grâce à un dispositif dédié dont devront être équipés les véhicules électriques.

Une technologie déjà testée en Corée du Sud

D’après un communiqué de presse publié sur le site du gouvernement britannique, les essais devraient débuter d’ici la fin de l’année sur une piste dédiée, où les conditions d’autoroute seront reproduites. Ils dureront18 mois et seront encadrés par Highways England, l’agence gouvernementale britannique en charge du réseau autoroutier. Cette initiative, lancée après une étude de faisabilité, s’inscrit dans le cadre d’un programme plus large, doté d’une enveloppe de 500 millions de livres et qui doit s’étendre sur cinq années.

Pour l’heure, l’agence gouvernementale n’a pas encore précisé avec quels véhicules seront réalisés les tests et quelle entreprise fournira la technologie requise. Si les premiers essais sont concluants, ils pourront être déclinés sur de véritables routes. Le gouvernement britannique ne sera toutefois pas le premier à déployer un tel procédé. Depuis 2013, la Corée du Sud a mis en circulation des bus électriques, baptisés Olev (pour On-Line Electric Vehicle), qui se rechargent grâce à une technologie comparable implémentée sur un tronçon d’une vingtaine de kilomètres dans la ville de Gumi.

Des bornes de recharge tous les 30 kilomètres

Cette approche laisse toutefois certains spécialistes sceptiques. Paul Nieuwenhuis, directeur du Cardiff Business School's Electric Vehicle Centre of Excellence, interviewé par la BBC, a reconnu qu’il était logique de vouloir essayer cette approche dont la technologie fonctionne, mais a émis des doutes quant à son coût. Par ailleurs, d’après lui, les progrès réalisés sur l’autonomie des batteries pourraient rendre un tel déploiement inutile.

Parallèlement à ce projet, le Royaume-Uni s’est engagé à installer des bornes de recharge environ tous les 30 kilomètres sur son réseau d’autoroutes. L’objectif est de renforcer et de diversifier les infrastructures afin de convertir les nombreux conducteurs encore réticents à l’idée d’opter pour des véhicules électriques.

En 2014, le marché du véhicule électrique en Europe a progressé de 61%, avec un total de 65 199 voitures électriques particulières et utilitaires enregistrées. Sur cette période, le Royaume-Uni n’avait alors enregistré que 7 370 immatriculations, contre 8 804 pour l’Allemagne, 15 046 pour la France et 18 649 pour la Norvège.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

40 - Landes

Analyses eau et poisson.

DATE DE REPONSE 22/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS