Le robot russe Fedor réussit finalement son arrimage à la Station spatiale internationale

[ACTUALISÉ] Le robot humanoïde russe Fedor a été envoyé vers la Station spatiale internationale (ISS). Après une première tentative ratée, la navette a réussi à s'arrimer à l'ISS le 27 août.

 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le robot russe Fedor réussit finalement son arrimage à la Station spatiale internationale
Fedor a été transporté sous le numéro d'identification Skybot F850.

Actualisation du mardi 27 août : Mardi 27 août, à 5h08 (heure de Paris), la capsule spatiale contenant le robot humanoïde russe Fedor a réussi à s’arrimer à la Station spatiale internationale (ISS). La navette avait raté sa première tentative le 24 août. L’agence spatiale russe Roscosmos a évoqué un problème technique potentiel lié à un composant du système d'embarquement automatique du port d'arrimage de l’ISS. La mission Soyouz MS-14 s'est donc attachée à un module différent de l'ISS.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

(La capsule russe Soyouz MS-14 proche de l'ISS. Crédit : NASA)

Un cargo un peu particulier a été envoyé vers la Station spatiale internationale ce jeudi 22 août. En plus de médicaments, aliments et équipements, c’est le robot humanoïde russe Fedor qui a été envoyé dans l’espace. "Les cosmonautes russes vont tester les systèmes du robot dans les conditions de vol spatial", explique l’agence spatiale russe Roscosmos. "L'objectif principal du robot est de l'utiliser pendant les tâches dangereuses à bord du vaisseau spatial, y compris les sorties dans l'espace", ajoute-t-elle.

Fedor est envoyé à bord de la capsule Soyouz MS-14 et du lanceur Soyouz-2.1a qui a réalisé son envol avec succès du pad n°31 de la base de Baïkonour.

Des robots pour aider dans les tâches spatiales

Fedor, selon l’acronyme anglais Final experimental demonstration object research est envoyé sous le numéro d’identification Skybot F850. Il mesure 190 cm de haut et pèse 160 kg. Il possède ses propres comptes Instagram et Twitter, qui permettent de suivre son évolution. Le robot a été créé en partenariat avec la Fondation russe pour les projets de recherches avancées. L’humanoïde est particulièrement agile : dans une vidéo publiée par la Fondation, on le voit notamment scier du bois, ouvrir une porte avec une clef, serrer la main, ramper, utiliser un extincteur, monter les escaliers...

Plusieurs robots ont déjà été envoyés dans l’espace. Robonaute 2 a été conçu par la Nasa en 2011, en collaboration avec General Motors. Il avait aussi été créé pour aider les futurs astronautes lors de missions spatiales dangereuses. Depuis, plusieurs versions du robot ont été conçues, comme le modèle particulièrement robuste R5, surnommé Walkyrie.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS