Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le RER E à la conquête de l’Ouest du Grand Paris

Olivier Cognasse , , , ,

Publié le , mis à jour le 23/02/2015 À 17H10

Les travaux pour la prolongation du RER E entre Haussmann Saint-Lazare (Paris) et la Défense commenceront en juin.

Le RER E à la conquête de l’Ouest du Grand Paris © Eole

En signant le Contrat-plan Etat-région (CPER), le 16 février, le Premier ministre Manuel Valls a entériné le projet de prolongation à l’ouest du RER E, la partie manquante du projet Eole (Est-ouest liaison express). Ce maillon essentiel du futur Grand Paris circulera jusqu’à la Défense en 2020 et jusqu’à Mantes (Yvelines) en 2022. Le RER E, en provenance du nord et de l’est parisien, s’arrête aujourd’hui à Haussmann Saint-Lazare (Paris).

La première tranche budgétaire allouée s’élève à 1,7 milliard d’euros pour la période 2015-2019 et autant pour la période 2019-2022. "Nous avons même obtenu de pouvoir engager des dépenses au-delà de 1,7 milliard d’euros pour la période 2015-2019, précise Alain Krakovitch, le nouveau directeur du Transilien [6 200 trains quotidien en Ile-de-France]. Les travaux vont commencer dès le mois de juin pour la gare de Mantes." 

Un train toutes les 108 secondes

Les appels d’offres ont déjà été lancés pour les chantiers, et notamment le fameux tunnel de 8,5 kilomètres entre Haussmann-Saint-Lazare (Paris) et la gare de Nanterre-la-Folie (Hauts-de-Seine), qui monopolisera 60% du budget. "Les premiers travaux vont débuter en octobre et le premier tunnelier entrera en action en 2017. Le forage du tunnel durera un an et demi. Les travaux doivent être achevés en 2019 avec notamment la réalisation de deux gares souterraines, à Porte Maillot et à la Défense", explique Xavier Gruz, le directeur du projet Eole.

Pour le matériel roulant, trois candidats sont en lice : un attelage Alstom/Bombardier, l’espagnol CAF et l’allemand Siemens. Cette ligne sera dotée d’un nouveau système d’exploitation NExTEO, qui permettra de réduire le temps entre deux rames à 108 secondes. Pour faciliter le fonctionnement et éviter de reporter les conséquences d’un incident sur l’ensemble de la ligne, les trains n’effectueront pas tout le trajet. En provenance du nord, ils s’arrêteront à Nanterre-la-Folie. Depuis Mantes, ils auront pour terminus Rosa Parks (19e arrondissement de Paris). En fin d’année, cette gare entrera en service, c’est la première construite intra-muros depuis la station Bibliothèque François Mitterrand, il y a une quinzaine d’années.

En 2020, Eole permettra de désaturer les lignes A et B du RER dans Paris, en faisant diminuer la fréquentation de 10 à 15%. Encore quelques années à attendre pour les Franciliens qui commutent entassés...

Olivier Cognasse

Carte du projet Est-Ouest, cliquez sur l'image pour la voir en grand :

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle