Economie

Le quai H, un outil de 44 millions d'euros pour développer le trafic du port de Sète

, ,

Publié le

Propriétaire du port de Sète-Frontignan (Hérault), la région Occitanie a inauguré le vendredi 21 octobre le quai H, au bout de deux ans de travaux et d’un investissement de 44 millions d’euros. Polyvalent, ce quai en eau profonde long de près de 470 mètres vise en particulier le développement du trafic de conteneurs.

Le quai H, un outil de 44 millions d'euros pour développer le trafic du port de Sète
Nouveau quai H de Sète.
© Région Occitanie

Livré il y a quelques jours, le quai H du port de Sète-Frontignan a été inauguré le vendredi 21 octobre par la présidente de la région Occitanie, propriétaire du port depuis 2007, en présence de 200 représentants de la communauté portuaire. Sa construction représente 44 millions d’euros d'investissement, financé à 85% par la région et à 15% par l'Europe via le fonds de développement régional Feder.

Gagné intégralement sur la mer, le quai H est le plus long du port de Sète. Son tirant d’eau de 14,5 mètres lui permet d’être qualifié de quai en eau profonde. Le chantier, confié au groupement Soletanche Bachy-Balineau, a nécessité deux ans de travaux, après quatre années d'études et conception, et a fait travailler 75 entreprises et jusqu'à 400 personnes. Le linéaire de 470 mètres de quai en béton, pour la robustesse et la durabilité, peut recevoir 4 portiques à conteneurs et 4 hectares de terrepleins supplémentaires ont été gagnés sur la mer.

"L'objectif, lance la présidente de la région Occitanie Carole Delga, est d'augmenter le trafic du port de Sète de 1 million de tonnes dans les quatre ans." En 2015, le port a enregistré un trafic en hausse de 15% à 3,7 millions de tonnes. L'objectif-phare du quai H est de développer le trafic de conteneurs : il a été calibré pour recevoir des porte-conteneurs jusqu'à 260 mètres de long. Mais le quai H est polyvalent : il accueille au Sud des cimentiers (approvisionnant Lafarge à Port-la-Nouvelle) et au Nord des navires rouliers pour le chargement/déchargement de véhicules. 80 000 voitures Ford, Renault, Hyundai ont transité par le port de Sète en 2015, ainsi que des pales d'éoliennes.

Le quai H peut également accueillir les plus gros navires de croisière. "Le quai H accueillera les bateaux de croisières au-delà de 240 mètres, ce qui représentera 13 escales en 2917", explique Marc Chevallier, président de l'Etablissement Public Régional (EPR) Port Sud de France.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte