Le propriétaire américain de Dim pourrait supprimer 400 postes en France

D'après Le Parisien, le groupe américain HanesBrands (HBI) propriétaire de la marque de sous-vêtements Dim prévoit de supprimer 400 postes en France, dont 160 au minimum à Autun (Saône-et-Loire), où a été créée l'entreprise en 1956.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le propriétaire américain de Dim pourrait supprimer 400 postes en France
Le site de Dim à Autun (Saône-et-Loire) emploie actuellement 1010 personnes.

HanesBrands (HBI) s'apprêterait à supprimer 400 postes en France au sein de sa marque de sous-vêtements Dim, révèle ce mardi 7 avril Le Parisien. En 2014, le groupe textile américain avait racheté pour 400 millions d'euros le français DB Apparel, qui contrôle également d'autres marques comme Playtex et Wonderbra.

Sur les 400 emplois que HBI souhaiterait supprimer, 160 au minimum concernent le site d'Autun (Saône-et-Loire), où l'entreprise Dim a été fondée en 1956 et qui emploie actuellement 1 010 personnes, indique Le Parisien, qui précise que le plan devrait être annoncé officiellement dans les prochains jours. Le journal ajoute que les suppressions de postes envisagées seraient "d'abord des départs volontaires ou des départs en préretraite, dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) qui reste à définir".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne
0 Commentaire

Le propriétaire américain de Dim pourrait supprimer 400 postes en France

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS