Le projet d’un référendum d’initiative partagée sur la privatisation d’ADP franchit une étape décisive

Le Conseil constitutionnel a tranché ce 9 mai : l’organisation d’un référendum d’initiative partagée sur la privatisation d’Aéroport de Paris entre bien dans le champ de l’article 11 de la Constitution. Prochaine étape, pour les promoteurs de la consultation : obtenir 4,5 millions de signatures de citoyens sur internet.

 

Partager
Le projet d’un référendum d’initiative partagée sur la privatisation d’ADP franchit une étape décisive

L’opposition au gouvernement va-t-elle réussir son coup politique sur la privatisation d’ADP (Aéroports de Paris) ? La démarche a en tout cas franchi une étape décisive ce 9 mai. Le Conseil constitutionnel a en effet jugé que le référendum d'initiative partagée entrait bien dans le champ prévu par l'article 11 de la Constitution. Il valide ainsi la proposition de loi qui entend "affirmer le caractère de service public national des aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget".

Une réelle incertitude planait sur la question, d’autant plus que c’est la première fois que la procédure de "référendum d’initiative partagée" est activée depuis la révision de la Constitution de 2008, qui a créé ce dispositif. Prochaine étape : réunir plus de 4,7 millions de signatures par internet, soit 10% du corps électoral, en neuf mois.

Ce 9 mai, en réaction, le titre ADP a perdu 5,68% à la Bourse de Paris, sa plus mauvaise journée depuis le 8 août 2011. Cette baisse réduit la capitalisation boursière d'ADP d'un milliard d'euros.

Ce référendum d’initiative partagée a été initié par le biais d'un projet de loi référendaire déposé le 10 avril par 248 députés et sénateurs d’horizons politiques très différents, issus des rangs du PS, mais aussi Les Républicains, La France insoumise, Libertés et territoires et communistes. Il vise à s’opposer à la privatisation d’Aéroports de Paris, ardemment défendue par le gouvernement. Les opposants à l’opération considèrent que les aéroports sont des actifs stratégiques sur lesquels l’Etat doit garder le contrôle.

Les aéroports, actifs stratégiques ?

L’Etat détient aujourd’hui 50,6% des parts d’ADP ; il veut les vendre pour alimenter un fonds dédié au financement des innovations de rupture, tout comme ses participations dans la Française des jeux et Engie. Parmi les candidats potentiels à la reprise figurent Vinci et plusieurs consortiums, mais aussi des départements franciliens.

L’Etat assure qu'il ne reproduira les mêmes erreurs que celles commises lors de la privatisation des autoroutes : les fonctions régaliennes, telles que la sécurité des frontières et la régulation du trafic aérien continueront à être assurées par l’État comme elles le sont aujourd’hui, par exemple.

(Avec Reuters)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Stagiaire - Inspecteur Equipements Sous Pression et TMD (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - Stage - Saint Genis Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

25 - CC DU LOUE LISON

Travaux d'entretien de la voirie de la Communauté de Communes Loue Lison.

DATE DE REPONSE 17/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS