Le prix Nobel de Physique 2016 récompense trois théoriciens britanniques de la matière "exotique"

David Thouless, Duncan Haldane et Michael Kosterlitz, trois physiciens britanniques qui ont fait carrière aux Etats-Unis, reçoivent le prix Nobel de Physique 2016 pour leurs travaux théoriques sur des états inhabituels de la matière : supraconducteurs, superfluides, films minces magnétiques. Les lauréats ont appliqué des concepts issus d’une branche des mathématiques- la topologie- pour renouveler la compréhension de ces états "exotiques" de la matière.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le prix Nobel de Physique 2016 récompense trois théoriciens britanniques de la matière

David Thouless (né en 1934), Duncan Haldane (né en 1951) et Michael Kosterlitz (né en 1942) ont en commun d’être britanniques, physiciens, et d’avoir fait carrière dans des universités américaines. Le prix Nobel de Physique 2016 les récompense collectivement (une moitié pour David Thouless, l’autre moitié partagée entre Duncan Haldane et Michael Kosterlitz), pour leurs travaux théoriques sur des phases et des états inhabituels de la matière, tels que la supraconductivité, les superfluides…

Les trois lauréats ont été des pionniers dans l’utilisation d’une branche des mathématiques, la topologie, pour comprendre le comportement de certains matériaux dans des conditions inhabituelles, notamment à très basses températures. Leurs travaux ont donné naissance à un nouveau champ d’exploration en physique de la matière condensée, à la recherche d’isolants topologiques, de supraconducteurs topologiques, de métaux topologiques… Avec, en ligne de mire, outre des résultats théoriques, de nouvelles générations de matériaux pour l’électronique, la supraconduction, et le futur ordinateur quantique.

David J. Thouless, né en 1934 à Bearsden Royaume-Uni). Ph.D. 1958 de Cornell University (Etats-Unis). Professeur émérite à l’Université de Washington (Seattle, Etats-Unis).

F. Duncan M. Haldane, né en 1951 à Londres (Royaume-Uni). Ph.D. 1978 de Cambridge University (Royaume-Uni). "Eugene Higgins Professor" à l’université Princeton (Etats-Unis)

J. Michael Kosterlitz, né en 1942 à Aberdeen (Royaume-Uni). Ph.D. 1969 de l’université d’Oxford (Royaume-Uni). "Harrison E. Farnsworth Professor" à la Brown University, Providence (Etats-Unis).

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS