Le premier mort sera-t-il fatal à la voiture autonome ?

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le premier mort sera-t-il fatal à la voiture autonome ? © Pascal Guittet
Une Google car a eu un accrochage, à Mountain View, le 14 février : elle a heurté à la vitesse de 3 km/h un bus qui roulait à 25 km/h. La tôle est à peine froissée et il s’agit du 18e accident d’une voiture autonome. Mais c’est le premier dont elle soit responsable, puisqu’elle a déboîté en anticipant mal les intentions du bus ; son logiciel sera donc modifié pour comprendre que les mastodontes s’arrêtent moins que les petits véhicules, ce qu’un humain devine plus spontanément. Cela dit, le « conducteur passif » de la voiture n’avait pas davantage anticipé l’accident. On rêve de voir l’engin connecté sur la place de l’Étoile à 18 heures ! Que va changer cet incident pour les constructeurs ? Rien. Il[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte