[Le pitch du lundi] Découvrez la start-up Semana.io qui veut simplifier l'organisation du télétravail dans les entreprises

Chaque semaine, avec l'accélérateur Epoka Up, L'Usine Nouvelle interviewe en vidéo une start-up sélectionnée par la rédaction. Aujourd'hui, découvrez la jeune pousse Semana.io qui développe un outil pour mieux gérer le télétravail. Nous recevons en effet son CEO et co-fondateur Albert Reynaud. 

Partager

[Le pitch du lundi] Découvrez la start-up Semana.io qui veut simplifier l'organisation du télétravail dans les entreprises
Le développement du télétravail posera de redoutables problèmes d'organisation que la start-up Semana propose de régler.

Longtemps rétives au télétravail, les entreprises franciliennes l'ont découvert massivement au cours de l'hiver 2019-2020 avec les grèves du transport public. Puis la pandémie est passée par là, avec ses épisodes de confinements et de couvre-feu et c'est dans toute la France que l'on a vu le télétravail se développer, souvent de façon plus ou moins improvisée.

Pariant sur un effet clapet qui fait qu'on ne reviendra pas en arrière, la start-up Semana offre une plate-forme pour gérer les locaux d'entreprise en période de télétravail. Pour son co-fondateur et CEO Albert Reynaud, la solution est adaptée pour les entreprises qui emploient plus de "40 à 50 collaborateurs" et au-delà.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un des enjeux majeurs de ce qu'on a appelé "le nouveau normal" est de réussir à réunir les équipes le même jour au même endroit, dans un contexte où il est fort probable que les entreprises vont réduire la voilure en matière d'immobilier. Le CEO rappelle que le coût annuel par salarié de l'immobilier est de 10 000 euros... et que deux jours de télétravail, c'est une dépense réduite de 40 %.

Fiche d'identité

Catégorie : HR Tech

Date de création : Août 2020

Localisation (siège social et autres) : Paris

Effectif : 5

Levée de fonds (montant et principaux actionnaires) : 90k€ (Entrepreneur First)

Concours remportés et autres distinctions : a rejoint les accélérateurs Agoranov et Immowell Lab

Christophe Bys Grand reporter management, ressources humaines
Christophe Bys

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS