Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le peintre d’Intel Labs produit des tableaux ultra-réalistes

Xavier Boivinet ,

Publié le

Intel Labs utilise l’intelligence artificielle pour créer des images de synthèse presque aussi réalistes que des photos. Ce "peintre numérique" se voit un avenir dans les jeux vidéo, les animations ou la réalité virtuelle. 

Le peintre d’Intel Labs produit des tableaux ultra-réalistes
Image de synthèse créée par l'intelligence artificielle d'Intel Labs et l’université de Stanford.
© Intel Labs / Université de Stanford

Elle souffre de légères déformations. Parfois floutée par endroits. Photo tirée de Google Street View ? Non. L’image est créée de toutes pièces par une intelligence artificielle d'Intel Labs et de l'université de Stanford. Des chercheurs y ont mis au point un programme de deep learning capable de synthétiser des images extrêmement réalistes.

Le point de départ ? Une image avec des formes colorées (image ci-dessous). Appelées "couches sémantiques", ces formes correspondent à des objets. Voitures, arbres, routes,… À chaque objet sa couleur. Le résultat est une carte multicolore que le programme utilise pour synthétiser une image.

Haute résolution

Pour atteindre un tel réalisme, il y a de l’entraînement. Le programme apprend à créer des couches sémantiques à partir d’images de référence réelles. En mémorisant ce qu’il a vu, il apprend à quoi ressemble un vélo, une voiture ou tout autre objet urbain. "À force d’entraînement, il utilise sa mémoire pour synthétiser une nouvelle image à partir d’autres couches sémantiques, précise Qifeng Chen, auteur de l’étude. Le tout est basé sur une technique de deep learning."

La résolution obtenue est de 2 mégapixels et le chercheur assure que l’image conserve une structure globale cohérente quelle que soit la scène. "Ce n’est pas le cas des méthodes standards qui synthétisent des images de plus basse résolution et ont tendance à détériorer des scènes trop complexes." Habituellement, le processus de synthèse d’image se fait en deux temps. Une image est générée, puis analysée pour décider si elle semble suffisamment réaliste. Si ce n’est pas le cas, elle est améliorée.

Jeu vidéo, animation et réalité virtuelle

"Nous n’avons pas encore atteint la qualité d’une photo, avoue Qifeng Chen. Mais notre technique est différente du processus classique utilisé dans l’animation où les artistes doivent créer les objets manuellement. Notre programme doté d’intelligence artificielle génère automatiquement des images, de manière plus simple."

L’animation fait d’ailleurs partie des applications auxquelles pense Intel Labs. Tout comme la réalité virtuelle, ou les jeux vidéo. Dans la vidéo de présentation de leur projet ci-dessus, les chercheurs nous plongent dans une version de GTA5 passée par le pinceau de leur programme.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus