Economie

Le paradoxe des docteurs

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le paradoxe des docteurs
Anne-Sophie Bellaiche
Ils sont plus diplômés que les ingénieurs et s’intègrent plus difficilement sur le marché du travail ! Un paradoxe alors que le monde est entré dans l’économie de la connaissance, celle qui valorise le capital humain : un bac + 8 spécialité ingénieur trouve plus difficilement un emploi stable qu’un ingénieur bac + 5. La question taraude les pouvoirs publics et les docteurs eux-mêmes car le fait est bien documenté. Dans leur article « Why do french engineers find stable jobs faster than PhDs », Luis Miotti et David Margolis, chercheur à l’École d’économie de Paris, identifient que trois ans après leur diplôme seuls 12,9 % des ingénieurs ne sont pas en CDI, contre 56,1 % des docteurs spécialité ingénieur. Même écart[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte