Le Medef sort sa calculatrice pour dénoncer la charge fiscale des entreprises

Dans une synthèse sur l’évolution des prélèvements obligatoires pesant sur les entreprises, le Medef dénonce l'augmentation de 30 milliards d'euros des prélèvements obligatoires sur les entreprises depuis 2010.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Medef sort sa calculatrice pour dénoncer la charge fiscale des entreprises

Dans son "état des lieux sur les prélèvements obligatoires pesant sur les entreprises" depuis quatre ans, publié le 27 novembre, le Medef tire la sonnette d'alarme.

Selon ses calculs, entre 2011 et 2013, les prélèvements obligatoires par rapport à 2010 ont augmenté de 36 milliards d'euros. Un chiffre établi par un "recensement exhaustif de l'évolution des prélèvements obligatoires au sens large - impôts plus cotisations sociales - sur le monde de l'entreprise", ce que le Medef n'avait pas "fait depuis 15 ans", a commenté Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président délégué de l'organisation patronale en charge de la fiscalité.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Retrouvez notre dossier spécial : "La manif pour tous les patrons (ou presque)"

Le mouvement patronal reconnaît les conséquences positives sur les prélèvements des premiers effets du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (Cice) et au pacte de responsabilité ; moins 5 milliards d'euros en 2014 par rapport à 2013.

Pour autant, il "constate que diverses taxes et charges continuent d’augmenter pour les entreprises, et ce en dépit des annonces" : hors Cice et Pacte, la hausse des prélèvements se monte à 1,5 milliard en 2014 par rapport à 2013, et devrait représenter 4,5 milliards en 2015 par rapport à 2014, établit l'état de lieux.

"Les prélèvements obligatoires retrouveront leur niveau de 2010 au mieux en 2017, il n’y aura donc pas d'effet du Pacte sur l'emploi avant cette date. Il est urgent d’accélérer le Pacte de responsabilité, ce qui demande donc accélérer la baisse des dépenses publiques", demande en conclusion Geoffroy Roux de Bézieux, cité dans un communiqué.

MEDEF Prélèvements Obligatoires 26 novembre 14

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS