L'Usine Maroc

Le Maroc deuxième plus forte croissance de la région Menap en 2015, selon le FMI

, , , ,

Publié le

L'économie marocaine sera, après le Qatar en tête des pays de la région Moyen-orient, Afrique du nord, en matière de croissance, selon les toutes dernières prévisions du FMI.

Le Maroc deuxième plus forte croissance de la région Menap en 2015, selon le FMI
Christine Lagarde, directrice générale du FMI.
© World Economic Forum - Flickr - C.C

Le FMI vient de publier ses prévisions économiques globales (WEO) à l’approche de sa réunion de printemps conjointe avec celle de la Banque mondiale qui se tient formellement ce vendredi 17 et jusqu’au 19 avril à Washington.

Des prévisions déclinées par grandes parties du monde dont la vaste région Menap (Middle East, North Africa, Afghanistan, Pakistan) qui comprend le Maroc.

Selon l'institution dirigée par Christine Lagarde, au sein de cet ensemble, le Maroc connaitra en 2015 une croissance de 4,4% qui devrait s’accélérer à 5% en 2016, un niveau inchangé par rapport à ses dernières prévisions.

Pour l’année en cours, la croissance du PIB marocain connaîtra même la plus forte progression de la région Menap, à l'exception du Qatar qui poursuit son envolée (+7% en 2015) en relation avec la montée en puissance de ses projets énergétiques.

Le Maroc devrait connaître dans les deux ans à venir une légère amélioration de son solde extérieur courant (voir tableau à la fin de l'article) et une encore plus légère de son taux de chômage (8,9% en 2016). Pour mémoire, la croissance de 2014 au Maroc ne s'est élevée qu'à 2,2%, selon le Haut commissariat au plan (HCP), le plus mauvais chiffre depuis l'année 2000

lA  chute du prix des hydrocarbures soutient la croissance

Au plan mondial, selon le FMI, la chute du prix des hydrocarbures et autres matières premières va soutenir la croissance des principales économies développées, mais les pays dépendant de ces matières premières en subiront un contrecoup.  De nombreuses régions du monde restant par ailleurs soumises à un flot très important de liquidité monétaire.

Dans la zone Menap, les champions des hydrocarbures ne sont pas à la fête. Les pays exportateurs de pétrole (états du Golfe, Yémen, Iran, Irak, Libye et Algérie), devraient croître de 2,4% seulement cette année, contre 3,9% prévus en octobre, avant de reprendre plus de vigueur en 2016 (+3,5%).

"La forte baisse des prix de pétrole a pesé sur le déficit budgétaire et le solde extérieur" de ces pays estime le FMI.

A l’inverse, les pays importateurs (Egypte, Pakistan, Maroc, Tunisie, Liban, Jordanie....), dont le Maroc, devraient voir leur équilibre extérieur s’améliorer, au bénéfice de la croissance. Celle-ci devrait atteindre en moyenne 4% en 2015 puis 4,4% l’an prochain après les 3% de 2014. A noter le redressement de l'Egypte (+4%) et dans une moindre mesure de la Tunisie.

Pour rappel, l’institution de Bretton Woods prévoit une croissance mondiale de 3,5% en 2015, un niveau inchangé par rapport à sa prévision de janvier dernier.

Hormis la région Menap, au sein des autres grandes économies du monde, la zone euro devrait progresser de 1,5% en 2015 (+0,3 point par rapport aux projections de janvier), les Etats-Unis de 3,1% (-0,5 point comparé à janvier) et le Japon de 1%.

Le PIB de la Russie quant à lui devrait plonger de 3,8%.

A noter qu'en 2015, pour la première fois depuis une quinzaine d'années, la croissance de la Chine (6,8%) devrait être inférieure à celle de l’Inde (7,5%).

Pierre-Olivier Rouaud

Verbatim du Fmi sur le Maroc
"Au Maroc, la mise en œuvre résolue de politiques (y compris l’élimination des subventions à l’énergie [compensation NDR]° a aidé à stabiliser l’économie. Une demande extérieure plus ferme , un accroissement de la confiance interne et le redressement de la production agricole devrait stimuler la croissance à 4,4% en 2015 et 5% en 2016, mais la poursuite de réformes de structure, dont l’environnement des affaires sont nécessaires pour améliorer la compétitivité et l’emploi." (source WEO avril 2015)

Les prévisions du FMI sur la zone Menap

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FMI : Mise en oeuvre de la politique européenne de voisinage au Maroc by usinemaroc

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte