Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le marché français du logiciel et des services informatiques devrait croître de 3% en 2017

Gabriel Thierry

Publié le

Pour le Syntec Numérique, le marché français du logiciel et des services informatiques progressera de 3% en 2017. De quoi poursuivre sur la bonne dynamique de 2016.

Le marché français du logiciel et des services informatiques devrait croître de 3% en 2017
Godefroy de Bentzmann, le président du Syntec Numérique
© Syntec numérique

Les perspectives sont bonnes pour les entreprises françaises du logiciel et des services informatiques. Le Syntec numérique a annoncé en conférence de presse, le mercredi 29 mars, qu'il prévoit une croissance du marché de 3 % pour l’année 2017.

Cette croissance de +3 % envisagée en France pour 2017 est légèrement supérieure à celle constatée en 2016, qui s’est finalement établie à 2,9 %. Un résultat positif, mais qui est cependant en dessous de la croissance réalisée en Europe de l’Ouest (+3,3 %), aux États-Unis (+4,8 %) et en Asie-Pacifique (+4,9 %).

En 2017, la croissance devrait être tirée par les éditeurs de logiciels. Ces derniers s’attendent à une augmentation de 4,2 % de leur marché, contre + 2,7 % pour les entreprises du conseil en technologies et les entreprises du conseil et services. Les nouvelles offres de services, de logiciels, ou encore l’internet des objets, devraient être des moteurs du marché.

Une croissance soutenue par la transformation numérique

Plus globalement, le Syntec Numérique estime que cette croissance sera soutenue par les projets de transformation numérique des entreprises. Des chantiers qui s’accélèrent : 61 % des entreprises du secteur constatent "une croissance forte des projets de transformation numérique" pour le début de l’année 2017, explique l'organisation professionnelle.

L'industrie, un client clé pour les éditeurs et entreprises de services, n'est cependant pas jugée en pointe sur cette question. Interrogé par l'Usine nouvelle, Godefroy de Bentzmann, le président du Syntec Numérique, souligne que "l'industrie ne tire pas la transformation numérique". "C'est un problème", ajoute-t-il.

"Le recrutement représente probablement la première difficulté pour notre secteur, qui fait face aux aspirations de nos clients à se transformer", remarque également le président, qui indique rassembler 80 % du secteur du logiciel et des services informatiques. L’année dernière, les 26 800 entreprises françaises de ce secteur ont réalisé un chiffre d’affaires de 52,1 milliards d’euros.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle