Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le LPC2E, le laboratoire d'Orléans qui a conçu un capteur pour la mission Solar Probe de la Nasa

Nicolas Robertson , , , ,

Publié le

Made in France Le laboratoire de physique et chimie de l’environnement et de l’espace situé à Orléans (LCP2E-Loiret) et son équipe d’une dizaine de chercheurs et d’ingénieurs ont conçu un capteur qui sera intégré aux sondes des missions Solar Probe et Solar Orbiter. Le projet qui a commencé en 2010 aura coûté plus de 800 000 euros. Il est sur le point d’aboutir avec le lancement de Solar Probe à partir du samedi 11 août.

Le LPC2E, le laboratoire d'Orléans qui a conçu un capteur pour la mission Solar Probe de la Nasa
Le laboratoire de physique et chimie de l’environnement et de l’espace situé à Orléans (LCP2E-Loiret) et son équipe d’une dizaine de chercheurs et d’ingénieurs ont conçu un capteur qui sera intégré aux sondes des missions Solar Probe et Solar Orbiter.
© LCP2E

Les ingénieurs et chercheurs du laboratoire de physique et chimie de l’environnement et de l’espace situé à Orléans peuvent être fiers. A partir du samedi 11 août 2018, le capteur qui aura été au cœur de leur travail pendant 8 ans décollera avec la sonde Parker Solar Probe (PSP) de la Nasa à Cap Canaveral.

La sonde de l’agence spatiale américaine se rapprochera à un peu plus de 6 millions de kilomètres, afin de comprendre, principalement, pourquoi la couronne de l’astre solaire est infiniment plus chaude (jusqu’à 1 million de fois plus chaude) que sa surface (6000 degrés).

Le voyage de la sonde, et du capteur du LCP2E, durera 7 ans. Le laboratoire d’Orléans a conçu, pour être plus précis, non pas un mais deux capteurs jumeaux mesurant les fluctuations des champs magnétiques (SCM).  En effet, le second capteur sera intégré à la mission Solar Orbiter de l’agence spatiale européenne (ASE) dont la sonde, actuellement en construction à Stevenage (Royaume-Uni), sera[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus