Le London Stock Exchange vise d'autres acquisitions dans les indices

NEW YORK (Reuters) - London Stock Exchange Group compte effectuer d'autres acquisitions similaires à celle, annoncée la semaine dernière, de The Yield Book, la plate-forme d'analyse et le portefeuille d'indices sur le marché obligataire de Citigroup, a déclaré jeudi le directeur financier de l'opérateur de la Bourse de Londres.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le London Stock Exchange vise d'autres acquisitions dans les indices
London Stock Exchange Group compte effectuer d'autres acquisitions similaires à celle, annoncée la semaine dernière, de The Yield Book, la plate-forme d'analyse et le portefeuille d'indices sur le marché obligataire de Citigroup, a déclaré jeudi le directeur financier de l'opérateur de la Bourse de Londres. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

Le basculement progressif des investissements vers un type de gestion passive, et non plus active, et la volonté des investisseurs d'avoir une plus grande exposition aux marchés émergents, en particulier à la Chine, augmente l'attrait des producteurs d'indices, a dit David Warren lors d'une conférence à New York.

En outre, les contraintes nationales et réglementaires rendent difficiles les rapprochements entre grands opérateurs boursiers, comme l'a illustré l'échec du projet de fusion du LSE et de Deusche Börse, et ces derniers se tournent pour leur croissance externe vers les domaines de l'exploitation d'indices et de la collecte et l'analyse de données.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En conséquence, un certain nombre de banques qui ont développé ce genre d'activités en interne en s'appuyant sur leurs droits de propriété intellectuelle (IP) cherchent désormais à les monétiser, a dit David Warren.

"Nous pénétrons dans ce secteur en constatant à l'évidence que l'IP en termes de création d'indices est sous-évaluée, donc c'est vraiment une opportunité", a-t-il ajouté.

"Il y a beaucoup d'investissements dans ce secteur en ce moment mais nous continuons aussi de beaucoup travailler pour rechercher les opportunités d'achats."

LSE a racheté The Yield Book pour un montant total de 685 millions de dollars (611 millions d'euros).

(John McCrank; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 Commentaire

Le London Stock Exchange vise d'autres acquisitions dans les indices

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS