Le grand flou de la neutralité du Net

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les discussions sur la neutralité du net au Mobile world congress ont brouillé les lignes plutôt qu’éclairci le sujet. Tom Wheeler, le président de l’autorité de régulation des télécoms (FCC), a présenté la décision américaine qui évite les discriminations payantes en faveur de certains services (streaming…) et assure une neutralité forte. Les opérateurs européens ont prêté une oreille attentive, même si l’Europe, qui doit prendre position, n’est nullement contrainte de suivre la même voie. D’autant qu’elle reste peu claire. Ce patron du britannique Vodafone, Tom Wheeler, aurait expliqué que, finalement, les services gérés, prioritaires, n’étaient pas interdits. Mais pas non plus vraiment autorisés…
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte