Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le gouvernement veut augmenter les indemnités de licenciement... et c'est logique

Cécile Maillard ,

Publié le , mis à jour le 24/08/2017 À 09H55

En augmentant les indemnités légales de licenciement, le gouvernement veut décourager le recours aux prud'hommes. Logique, c’est également l’objectif du barème de dommages et intérêts.

Le gouvernement veut augmenter les indemnités de licenciement... et c'est logique
Dissuader les salariés d'aller aux prudhommes en leur permettant de percevoir des indemnités de licenciement plus importantes.
© ActuaLitté CC Flickr

Murielle Pénicaud, ministre du Travail, l’a annoncé mi-juillet : les indemnités légales de licenciement seront augmentées. Cette hausse ne figurera pas dans les ordonnances réformant le code du travail, actuellement présentées aux partenaires sociaux, mais dans un texte réglementaire, dès début septembre.

Aujourd’hui, la loi française attribue à tout salarié licencié, s’il est présent dans son entreprise depuis plus d’un an, une indemnité d’un cinquième de mois de salaire par année de présence, à laquelle s’ajoutent 2/15e par année au-delà de 10 ans. Force ouvrière demande un doublement de cette indemnité, la CFDT, un demi-mois de salaire par année d’ancienneté. Selon la CFDT, reçue mercredi 23 août par le cabinet de la ministre, la hausse envisagée serait de 25%. L'indemnité passerait donc de 20% du salaire mensuel à 25%. La ministre a également souhaité que "la totalité des salariés qui perdent leur emploi" soit indemnisée, soit également les salariés ayant moins[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus