Tout le dossier Tout le dossier

Le gouvernement révèle son mode d'emploi du déconfinement pour les entreprises

Comment les entreprises doivent-elles gérer le retour de leurs salariés à partir du 11 mai ? Le ministère du Travail a dévoilé le 3 mai son mode d'emploi pour le déconfinement. Au programme : distanciation sociale, nettoyage des locaux et contrôles de température déconseillés.

Partager
Le gouvernement révèle son mode d'emploi du déconfinement pour les entreprises
Depuis plusieurs jours, les organisations patronales souhaitaient des clarifications sur la responsabilité des employeurs pendant le déconfinement. /Photo prise le 23 avril 2020/REUTERS/Pascal Rossignol

Le ministère du Travail a dévoilé dimanche 3 mai le protocole sanitaire de déconfinement pour les entreprises du secteur privé. Ce mode d'emploi précise la doctrine générale de protection collective contre la pandémie de Covid-19 que les employeurs du secteur privé doivent mettre en place. Il prévoit surtout des mesures strictes visant à assurer la protection des salariés.

48 guides métiers

Le protocole est disponible en ligne sur le site du ministère. Il est accompagné de 48 "guides métiers" élaborés en partenariat avec les fédérations professionnelles et les partenaires sociaux. De multiples postes sont représentés : travail en abattoir, employé de centre de tri ou d’incinération, préparateur de commande dans un entrepôt logistique... "De nouveaux guides seront par ailleurs être publiés, à la demande des partenaires sociaux, dans les jours qui viennent", indique le ministère du Travail.

Depuis plusieurs jours, les organisations patronales souhaitaient des clarifications sur la responsabilité des employeurs pendant le déconfinement. "Il est impératif de limiter et clarifier le périmètre de cette obligation pour éviter d'éventuelles mises en cause de la responsabilité civile et pénale de l'employeur qui a fait diligence", ont appellé le Medef, la CPME, l'U2P et la FNSEA dans un courrier commun adressé à la ministre du Travail Muriel Pénicaud et publié le 30 avril.

"Le télétravail doit rester la norme"

La France doit engager à compter du 11 mai un plan progressif et différencié de déconfinement, avec notamment la réouverture de tous les commerces et un retour sur les lieux de travail. L'exécutif a toutefois demandé de poursuivre au maximum le télétravail dans les prochaines semaines afin d'éviter un engorgement des transports et une reprise de la circulation du coronavirus.

"Nous devons accompagner toutes les entreprises pour que l’activité reprenne dans des conditions garantissant la santé et la sécurité des salariés. C’est une condition nécessaire au retour au travail à partir du 11 mai même si le télétravail doit rester la norme pour toutes les activités qui le permettent pour les prochaines semaines", indique dimanche 3 mai la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

Quatre mètres carrés pour chaque personne

Le "vade-mecum" préparé par le gouvernement impose aux employeurs un critère "universel" d'occupation maximale des espaces ouverts au public et en milieu de travail, fixé à 4 mètres carrés par personne. "Cette règle permet d'éviter le risque de contact, notamment dans les lieux de circulation ou d’activité qui génèrent des flux de personnes", explique le ministère. Si ce critère ne peut être respecté, des mesures complémentaires comme le port du masque sont à mettre en place.

Le gouvernement conseille une gestion des flux dans les espaces communs comme les ascenseurs où ne pourront pas monter plus de deux personnes. Le ministère recommande aussi des sens uniques de circulation pour éviter les croisements dans les ateliers, les couloirs ou les escaliers.

Aérer les open spaces trois fois par jour

Les tourniquets devront être condamnés ou, à défaut, du gel hydroalcoolique proposé à l’entrée et à la sortie. Tous les jours, les locaux seront désinfectés et les poignées de porte, bureaux, toilettes, interrupteurs et rampes d’escalier le seront à plusieurs reprises.

Dans les bureaux partagés, le ministère conseille d'éviter le face à face et d'utiliser si possible des plexiglas en séparation. Il recommande également une aération régulière des locaux, pendant 15 minutes trois fois par jour.

Le contrôle de température général est déconseillé

La généralisation du contrôle de température pratiquée par certaines entreprises est "déconseillée" par le ministère. Les sociétés ne peuvent donc contraindre un salarié à s’y soumettre. Les employeurs ont surtout l'interdiction de réaliser des campagnes de dépistage du Covid-19.

Avec Reuters (Henri-Pierre André et Blandine Hénault avec Caroline Paillez)

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Éco - social

Tests, masques, gestes barrières… Quelles sont les obligations légales des entreprises pour le déconfinement ?

Éco - social

[Covid-19] Les conseils de Jacques Pommeraud, patron France et Afrique de Bureau Veritas, pour préparer votre entreprise au déconfinement

Social

[Déconfinement] Comment organiser le travail pour reprendre l’activité en toute sécurité ?

La santé

[Déconfinement] Cinq conseils pour désinfecter ou décontaminer votre site industriel contre le Covid-19

Social

Comment Engie prépare le déconfinement

Auto

Les bonnes pratiques du français Plastic Omnium pour faire redémarrer ses usines automobiles dans le monde

Éco - social

Tests, masques, déconfinement... Où en est l'Allemagne dans la lutte contre le Covid-19

Social

Quelles sont les bonnes pratiques pour protéger les salariés, métier par métier?

Éco - social

[Covid-19] Comment les Chinois réorganisent leurs lignes de production (et les leçons à en tirer)

Aéro - Spatial

"Nous nous organisons pour être résilients et tenir sur la durée", explique Mikel Charritton, co-gérant du sous-traitant aéro Lauak

Auto

Après Toyota, PSA et Renault se préparent à reprendre leur activité en France

Santé - Pharma

Une immunité collective de 6% en France, très loin des 70% nécessaires face au Covid-19

Santé - Pharma

Déconfinement, pénurie de médicaments, relance économique, impôts… Ce qu’il faut retenir de l’intervention d’Edouard Philippe sur TF1

Technos et Innovations

[Application Stop Covid] Les premiers détails techniques dévoilés par l’Inria

Auto

Pour "être autosuffisant", Plastic Omnium va produire ses propres masques en France et au Mexique

Santé - Pharma

Produits de réanimation et tests restent des défis majeurs face à l’épidémie de Covid-19 en France

PME-ETI

[Déconfinement] Six solutions pour désinfecter votre entreprise ou votre site industriel

Textile - Habillement

[Décryptage] Pourquoi la vente de masques dans la grande distribution fait polémique ?

Social

[Covid-19] Les entreprises ont-elles raison (et le droit) de se mettre à tester leurs salariés ?

Restauration collective

[Covid-19] A quoi ressemblera la cantine post-confinement ?

Santé - Pharma

[Déconfinement] Arnaques aux masques de protection individuelle, comment éviter les pièges ?

Mobilité

[Déconfinement] Le lissage des horaires d'arrivée, solution au casse-tête de l'organisation des transports en Ile-de-France ?

L'industrie c'est fou

[L’industrie c’est fou] Ouvrir les portes du déconfinement avec des solutions Made in France

RH

"On ne pourra pas dire aux télétravailleurs que tout reprend comme avant", explique Martin Richer (Terra Nova)

Social

[Déconfinement] Faudra-t-il travailler plus pour relancer l’économie ?

Transports et logistique

[Déconfinement] Comment la RATP prépare l’après-11 mai

Sous-traitance

Dans la Vallée de l’Arve, la reprise des sous-traitants soumise aux aléas de l’activité

Social

Chez KSB, un déconfinement facilité par des usines qui n'ont pas été arrêtées

Mobilité

[Déconfinement] "Nous devons avoir des comportements responsables", prévient Thierry Mallet, PDG de Transdev

Social

Les attentes de quatre patrons (dont ceux de Valeo et Veolia) pour la reprise du travail

ETI de l'industrie

Pour les ETI, le déconfinement "ouvre un horizon" mais les perspectives s'annoncent délicates

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - SOGOFIM

Marché global de performance énergétique dans le cadre du décret tertiaire

DATE DE REPONSE 23/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS