Le gouvernement préparerait un "fonds de souveraineté" pour protéger les start-up françaises

Pour protéger les start-up françaises du rachat par des groupes étrangers, le gouvernement plancherait sur un fonds de souveraineté. Le plan de 500 millions d'euros pourrait être dévoilé officiellement dès le 5 juin.

Partager
Le gouvernement préparerait un
Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, préparerait un vaste plan de soutien pour la French Tech. /Photo prise le 4 juin 2020/REUTERS/Benoit Tessier

Le gouvernement français s'apprêterait à créer un fonds de souveraineté pour éviter que des start-up françaises jugées stratégiques ne soient rachetées par des géants étrangers du numérique, en particulier américains et chinois, rapportent jeudi 4 juin Le Figaro et Les Echos sur leurs sites internet. Le projet serait doté de 500 millions d'euros, dont 150 millions disponibles dès cet été.

Un plan de 1,2 milliard d'euros pour la French Tech ?

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, et Cédric O, secrétaire d'Etat au numérique, devraient annoncer la création de ce fonds lors de la présentation vendredi 5 juin d'un plan plus vaste de soutien au secteur des nouvelles technologies sur fond de crise économique liée à la pandémie de Covid-19.

D'après Les Echos, ce plan de soutien à la "French Tech" atteindra près de 1,2 milliard d'euros, en grande partie financé par le programme d'investissement d'avenir (PIA). Il prévoit aussi notamment le doublement, à 160 millions d'euros, du French Tech Bridge, le programme de prêt-relais de Bpifrance destiné à aider les entreprises à faire face à leurs difficultés de trésorerie, écrivent Le Figaro et Les Echos.

Prises de participations minoritaires

Concernant le fonds de souveraineté, il serait géré par Bpifrance et "aura pour objectif premier de préserver la souveraineté nationale, via des prises de participations minoritaires dans des entreprises stratégiques", précise Le Figaro, selon lequel cette notion de secteur stratégique devrait être large et couvrir des start-up de l'informatique dématérialisée ("cloud") et des biotechnologies en allant jusqu'à l'éducation, la défense ou encore les énergies renouvelables.

"Vous ne serez pas des proies. Nous n'accepterons pas que les géants du numérique viennent faire leur shopping en France avec des start-up qui seraient en difficulté", a dit Bruno Le Maire, cité par Les Echos, lors d'une réunion préparatoire avec des représentants du secteur.

Le plan du gouvernement va aussi entraîner la création d'une enveloppe de prêts d'un montant total de 100 millions pour aider les entreprises qui ne peuvent bénéficier d'un prêt garanti par l'Etat, le rechargement pour 120 millions d'euros du programme de soutien à l'innovation majeure (PSIM) et le renforcement pour 115 millions des dispositifs d'aide à l'innovation, énumère le journal Les Echos. Enfin, 200 millions d'euros viendront aider les chercheurs à exploiter commercialement leurs découvertes, ajoute le quotidien.

Avec Reuters (Bertrand Boucey, avec Gwénaëlle Barzic, édité par Henri-Pierre André)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

91 - Palaiseau

Prestations de curage, de vidange et d'entretien des installations et réseaux divers de l'Ecole Polytechnique

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS