Economie

Le gouvernement ne recule pas

Cécile Maillard ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le gouvernement ne recule pas
Dans la chimie, certaines mesures de prévention permettront aux employeurs d’exclure leurs salariés du champ de la pénibilité.
« Maintenant que la circulaire est publiée, ça ne bougera plus », parie Laurent Selles, le directeur des affaires sociales de l’Union des industries chimiques (UIC). Les ministères du Travail, des Affaires sociales et de l’Agriculture viennent d’envoyer une « instruction » à leurs services, précisant le fonctionnement du compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P). Est notamment confirmée l’entrée en vigueur de six nouveaux facteurs de pénibilité le 1er juillet. De quoi doucher les espoirs patronaux de voir le dispositif simplifié. « Le compte pénibilité avance », se réjouit Hervé Garnier, le secrétaire national de la CFDT. La circulaire apporte de nouvelles précisions. Pour l’exposition aux risques chimiques,[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte