Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le français Adok lance son ordinateur à projecteur tactile fabriqué en France

Ridha Loukil ,

Publié le

Made in France La start-up parisienne Adok commercialise son ordinateur à projecteur tactile intégré. Une alternative "Made in France" aux tableaux interactifs traditionnels qui vise à booster les réunions en entreprise.  

Le français Adok lance son ordinateur à projecteur tactile fabriqué en France
Réunion avec Adok Aura, l'ordinateur à projecteur tactile d'Adok
© Adok

Adok Aura, c’est l’assistant de réunion lancé par Adok, une start-up créée en avril 2016 à Palaiseau. Il se présente comme un PC de bureau sous la forme d’une tour. Il est en fait un ordinateur mobile à projecteur tactile intégré. Il vise à révolutionner les réunions en entreprise en les rendant plus interactives, plus captives et plus productives.

Incubation du projet à l'X

"Quand je travaillais dans une société de visualisation de données, je trouvais les outils de réunion inadaptés, confie à L’Usine Nouvelle Paul Péretié, cofondateur et directeur général de la start-up. Ils coûtaient chers, étaient compliqués à utiliser et posaient souvent des problèmes techniques. En fondant Adok avec deux docteurs en sciences, je voulais créer une solution plus simple, plus conviviale et moins chère. "

La start-up, qui compte aujourd’hui 18 collaborateurs, a été incubée à l’X. Le projet a demandé deux ans et demi de développement. Le résultat est jugé époustouflant.  "Nous avons le système de projection tactile le plus performant au monde, revendique Paul Péretié. Dans le même appareil, nous combinons un PC sous Windows, un projecteur tactile et une batterie qui rend le système mobile. Pas besoin de calibrage. Vous le posez sur une table, et il fonctionne tout de suite. "

Carte du "Made in France"

Le moteur de projection à LED provient d’iView en Chine. Mais l’algorithme de reconnaissance d’images est développé en interne. C’est le cœur technologique du système. " Il garantit une réactivité de 30 millisecondes et une précision de l’ordre du millimètre sur une surface type de projection de 1 mètre de diagonale, précise le directeur général. Nous le protégeons par d’autres mécanismes que les brevets. Sur le reste, nous disposons de deux brevets. "

L’Adok Aura est commercialisé à 2 499 euros. Il est présenté comme une alternative économique, simple et compacte aux traditionnels tableaux interactifs et surfaces tactiles proposés par Barco, Epson, Canon, Sharp ou Microsoft et qui coûtent jusqu’à 9 000 euros selon Paul Péretié. La start-up joue à fond la carte du "Made in France". Les cartes électroniques sont réalisées chez Systech à Gallardon, dans l'Eure-et-Loir, et le système complet est assemblé chez Evosens, à Quiberon, en Bretagne. " Nous voulons garder la production en France, affirme le dirigeant de la start-up. C’est quelque chose auquel  nous tenons beaucoup. Nous avons un produit à haute valeur ajoutée. Ce que nous gagnerions en coûts en délocalisant la fabrication en Asie, nous le perdrions en transports, flexibilité et fiabilité. Avec la production en France, nous avons un modèle industriel rationnel et économique. "

Un tour de table de 4 à 6 millions d'euros 

La pépite a déjà écoulé une centaine de produits en France, en Allemagne, aux Etats-Unis et en Asie, et prévoit d’atteindre un volume de livraison de 700 à la fin de l’année. Paul Péretié table ensuite sur un volume de plusieurs milliers par an. Après une première levée de fonds de 1 million d’euros en 2018, il prépare un autre tour de table de 4 à 6 millions d’euros d’ici à la fin de l’année pour financer le développement à l’international. Il espère porter le chiffre d'affaires de plus de 1 million d’euros en 2019 à plusieurs millions d’euros en 2020, pour un effectif au moins doublé.

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

27/05/2019 - 13h14 -

Une pépite hardware française qui nous avons eu la chance d'accompagner à l'incubateur Paristech Entrepreneurs ! bravo à vous :)
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle