Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Le drômois Lafuma Mobilier se la coule douce avec Relax

, ,

Publié le

Made in France

Le drômois Lafuma Mobilier se la coule douce avec Relax
Un produit phare, labellisé Origine France Garantie.

Les entreprises citées

Pas question de se reposer sur ses lauriers pour Lafuma Mobilier. Depuis sa filialisation, l’activité mobilier extérieur du groupe repris par le suisse Calida a de nouvelles ambitions avec comme fer de lance, le Relax. Créé en 1959, ce fauteuil devait diversifier les activités de Lafuma, alors spécialisé dans le sac à dos.

Pliable, il était associé au camping et pouvait se glisser dans un coffre de voiture. Sans renier ses origines nomades, il est devenu un mobilier de jardin, avec ses tissus résistant aux UV, aux variations de température, à la pluie. Le lacet qui tend la toile a été remplacé par des clips brevetés maison sur certains modèles. Et des toiles matelassées ont renforcé la suprématie du Relax. Celui-ci représente près de 40 % des 650 000 produits sortis de l’usine d’Anneyron (Drôme), qui emploie 110 personnes.

"on peut être rentable en produisant en France"

Seule la production des toiles a été délocalisée en Tunisie, mais "une partie de la confection, des toiles matelassées notamment, est faite ici", remarque Arnaud Du Mesnil, le directeur général. Les fournisseurs sont surtout français et régionaux : les pièces plastiques proviennent de l’usine de Lallemand, autre filiale de Lafuma, dans l’Ain. Hormis le montage qui reste manuel, une grande partie des opérations a été automatisée. Le cintrage des tubes d’acier est effectué par des robots dans des îlots autonomes. Les tubes passent ensuite dans un tunnel de traitement de surface avant d’être peints dans deux cabines.

Tous les prototypes sont conçus dans un atelier attenant à l’usine dans des conditions réelles de production avant leur fabrication en série. "À Anneyron, on démontre que l’on peut être rentable en produisant en France", souligne Arnaud Du Mesnil. Le chiffre d’affaires de Lafuma Mobilier a progressé de près de 3 % en 2014, à 33 millions d’euros.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle