L'Usine Nouvelle

Le droit de l'Amérique

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le droit de l'Amérique
La réunion se tiendra ces jours-ci à Paris. Dans les salons de l’ambassade américaine, les représentants de grandes entreprises françaises rencontreront les agents de l’Office of foreign assets controls (Ofac). Les fonctionnaires de cette agence chargée de l’application des sanctions font exprès le voyage depuis Washington. Objectif: rappeler les lignes rouges et traiter au cas par cas les doléances européennes. "Mais ils sont durs. Ils ne donnent jamais de garanties", note un observateur qui a déjà assisté à ces échanges. Depuis le retrait de Trump de l’accord sur le nucléaire iranien, le retour des sanctions en novembre fait paniquer les sociétés européennes. Une transaction en dollar, un mail transitant sur un serveur hébergé aux Etats-Unis ou malencontreusement envoyé à un employé de[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte