Le dispositif Carnot pérennisé mais avec un label plus exigeant

La Commission "Carnot 3.0" a remis son rapport le 21 janvier à Geneviève Fioraso. Sans concession, il préconise de maintenir le dispositif mais en le professionnalisant. Seules 3 des 10 principales recommandations devraient être retenues.

Partager
Le dispositif Carnot pérennisé mais avec un label plus exigeant

La remise du rapport de la commission "Carnot 3.0", ce mercredi 21 janvier, a dû laisser une étrange impression aux personnes présentes. Passons sur la salle du Ministère de la Recherche, trop petite.

Passons aussi sur les classiques témoignages de trois duos entreprise-laboratoire, pour démontrer la pertinence de dispositif. Alors que clairement, depuis le lancement en 2006 du label Carnot, le dispositif a déjà fait ses preuves, avec 7 500 contrats signés par an avec plus de 2 000 entreprises dont 900 PME-PMI, et quelque 60 entreprises essaimées.

Le chiffre d’affaires 2014, 455 millions d’euros, rapprocherait même les Carnot des Franhöfer allemands (462 millions d euros) !

Une évaluation par le privé

Mais le flou des discours et leur approximation donnaient clairement l’impression que les recommandations du rapport n’étaient pas forcément celles attendues. La commission, chargée d’évaluer le dispositif un an avant la fin de sa deuxième phase de labellisation prévue fin en 2015, et présentée comme exemplaire en terme de parité public-privé, était en fait judicieusement composée de 6 managers d’entreprises innovantes (EADS, EOS imaging, Areva, Robopolis, Fluoptics et Biomérieux) sur ses 8 membres !

Bien vu, pourtant, que de demander à des usagers d’un dispositif public leur avis pour l’améliorer. Mais pourquoi vanter son équilibre ?

Un rapport concis

La présentation des conclusions du rapport par Jean-Luc Belingard, président de la commission, président du comité Carnot et PDG de BioMérieux avec Laurent Malier, ex-président de l’association des instituts Carnot, ex directeur du CEA-Leti et nouveau directeur R&T de STMicro, a aussi laissé plus de questions en suspens qu’apporté de réponses.

Pourtant, là encore, avec un rapport exemplaire en termes de concision (12 pages) censé avancé 10 recommandations claires, cela aurait dû être simple. Mais du discours on ne comprendra que deux choses. Le dispositif Carnot doit être pérennisé. Mais les critères du label doivent être revus pour être plus exigeants en termes d’efficacité. Le rapport demandant en plus une évaluation tous les deux ans, basée notamment sur des indicateurs de performance économique. Les entrées, mais aussi les sorties, devant être accélérées.

Une présentation floue

On comprendra également qu’il faut une gouvernance propre aux laboratoires labellisés Carnot, car leur mode de fonctionnement doit rompre radicalement avec les habitudes de la recherche publique. Un mandataire unique est aussi évoqué, pour des signatures de contrat en un mois !

Du discours de Geneviève Fioraso, Secrétaire d’État de l’Enseignement supérieur et de la recherche, on retiendra surtout qu’elle attend des Carnot qu’ils jouent leur rôle dans la lutte contre le chômage, notamment en augmentant l’attractivité des métiers technologiques et de l’industrie. Côté financement, pas d’augmentation prévue dans l’enveloppe annuelle de 60 millions d’euros, gérée par l’ANR.

L’ANR arbitre ?

Le communiqué à la presse est finalement le plus clair. Des 10 recommandations évoquées (mais qu’il est difficile d’identifier dans le rapport car non numérotées) seuls trois devraient être retenues : pérennité du dispositif sans limitation de durée, mise en place d’un nouveau label Carnot avec des critères de qualité et instauration de gouvernance propre à chaque institut.

Le détail du nouveau label et des modalités de soutien financier doivent être rendus publics par l’ANR en juin 2015. La machine à lobbying va commencer à fonctionner.

Aurélie Barbaux

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 04/07/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

91 - Palaiseau

Prestations de curage, de vidange et d'entretien des installations et réseaux divers de l'Ecole Polytechnique

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS