Technos et Innovations

Le digital ne sera plus un luxe

Adeline Haverland , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Face à la réduction des voyages des touristes chinois, les marques de luxe utilisent les outils digitaux pour capter ces clients asiatiques sur leur propre territoire.

Le digital ne sera plus un luxe
Grâce à ce casque de réalité virtuelle, les clients peuvent retrouver l’univers des boutiques Dior.

Avec près de 35 % de la demande mondiale provenant de Chine, les entreprises du luxe, au premier rang desquelles les fameux Kohl (Kering, L’Oréal, Hermès et LVMH), ont le regard déjà tourné vers la reprise de l’activité en Asie. « Depuis la fin des années 2000, la Chine affiche la plus forte croissance chez l’ensemble des entreprises du secteur », précise Guillaume de Seynes, le président du comité Colbert, qui ­regroupe l’ensemble des acteurs français du luxe.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte