Le crowdfunding fait de l’œil aux boursicoteurs, pour le bonheur des PME

Smart Angels, le site de financement participatif en capital, lance un partenariat avec la banque en ligne Fortuneo. Avec pour objectif de multiplier le nombre d’investisseurs potentiels dans les entreprises.

Partager

Les sites de financement participatif continuent leur chemin vers la normalisation. Smart Angels, qui propose aux internautes d’investir dans le capital de PME, vient de conclure un partenariat avec Fortuneo.

La banque en ligne, filiale du Crédit Mutuel Arkea, permet déjà à ses clients d’investir en Bourse. Elle va ajouter sur son site une fonction d’investissement en non coté, via SmartAngels.

"Nos clients sont des épargnants, friands de défiscalisation, explique Grégory Guermonprez, le directeur de Fortuneo en France, qui propose déjà d’investir en Bourse. Ils sont en attente de diversification de produits d’investissement."

Le partenariat consiste aussi en un échange automatique de documents entre les deux plate-formes, pour faciliter l’inscription des investissements en capital dans les entreprises de SmartAngels dans leur PEA PME.

Un accès à plus d'investisseurs

"Cela valide notre stratégie d’entreprise de positionner SmartAngels comme une place de marché du non coté", confie Benoît Bazzocchi, le président et fondateur de la plate-forme.

Pour le site de crowdfunding, ce partenariat avec une banque garantit en effet un accès à une plus grande base d’internautes intéressés par les placements. La banque compte plus de 300 000 clients, contre une communauté de 18 000 membres sur SmartAngels.

Surtout, cet accord avec une banque montre à quel point le financement participatif commence à gagner ses lettres de noblesse. Les partenariats entre crowdfunding et acteurs plus traditionnels se multiplient. .

L’assureur Allianz s’était déjà rapproché de SmartAngels, offrant à ses assurés de co-investir dans les PME de la plate-forme. Wiseed a, quant à lui, conclu un partenariat avec le Crédit Coopératif pour que la banque lui amène des dossiers d’entreprises à financer.

"On a souvent opposé les fintechs et les acteurs installés, je crois que cette barrière-là est en train de tomber, conclut Benoît Bazzocchi, le président de SmartAngels. Nous sommes complémentaires."

Arnaud Dumas

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Stagiaire - Inspecteur Equipements Sous Pression et TMD (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - Stage - Saint Genis Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

DATE DE REPONSE 07/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS