Economie

Le corporate venture bientôt facilité

, ,

Publié le

Enfin. Le dispositif d’amortissement des sommes investies dans des PME innovantes par les entreprises devrait bientôt entrer en vigueur. Proposé par le gouvernement en 2013 puis validé après deux ans d’allers-retours avec Bruxelles, il a été intégré dans la loi de finances rectificative 2015 et Bercy devrait faire paraître un décret. L’amortissement sur cinq ans devrait avoir un effet de catalyseur pour les grands groupes et les ETI, en assurant un meilleur équilibre financier à l’investissement dans les start-up. « Le corporate venture est en augmentation, mais les sommes restent anecdotiques par rapport au capital investissement en général », remarque Isabelle Veil, l’auteur d’une étude sur le capital investissement d’entreprises pour Croissance Plus, Omnes Capital, Systematic et Deloitte. 
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte