International

Le coronavirus grippe l'économie mondiale

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Une centaine de groupes français sont présents à Wuhan, dans la province du Hubei. Ces entreprises ont rapatrié début février quelque 500 salariés, placés en quarantaine en France. Mais des entreprises françaises dépendantes de fournisseurs chinois sont aussi en première ligne.

Le coronavirus grippe l'économie mondiale
Airbus a dû mettre à l’arrêt sa ligne d’assemblage de Tianjin, en Chine.

L’épidémie du 2019-nCoV, autrement appelé coronavirus, qui sévit en Chine depuis la fin du mois de décembre, inquiète le monde entier. L’Organisation mondiale de la santé a décrété le 30 janvier l’état d’urgence sanitaire à l’échelle internationale. Le nombre de cas de contamination et de décès s’alourdit chaque jour. Les autorités chinoises ont réagi en imposant des mesures de confinement drastiques à travers le pays, prolongeant la mise à l’arrêt des usines et des entreprises après les congés du Nouvel An chinois.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte