Le "cocktail vitaminé" de Bpifrance pour transformer les PME en ETI

"L’Accélérateur PME" va former les entreprises à la croissance. Pendant deux ans, une première promotion de 68 PME soutenu par la BPI et ses partenaires va apprendre à utiliser tous les outils pour devenir des entreprises de taille intermédiaire (ETI).

Partager
Le

Les start-up du numérique ne seront plus les seules à être accélérées. Bpifrance et la Direction générale de l’économie du ministère de l’Economie ont lancé, le 5 mars 2015, la première promotion de leur "Accélérateur PME".

"Nous avons pris celles qui sont en croissance, qui ont de l’ambition, qui sont stratégiques mais pas tactiques, celles qui roulent à 90 alors qu’elles pourraient rouler à 110 ou 120 km/h", explique Nicolas Dufourcq, le directeur général de la banque publique.

46% dans l’industrie

En tout, 68 PME ont été sélectionnées pour participer à ces deux ans de formation intensive, dont 54% dans les services et 46% dans l’industrie. Le numérique n’est pas exclu de l’équation, un quart des PME admises travaillent dans un domaine lié au digital. Mais toutes auront le même objectif : passer à la taille supérieure et devenir des Entreprises de taille intermédiaire (ETI).

"Si on regarde les chiffres en France, on voit que nous n’avons pas assez d’ETI, or ce sont ces entreprises qui tirent la croissance française, explique Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie, présent au lancement de la première promotion. Il n’y a aucune explication au fait qu’il y ait moins d’ETI qu’en Italie, au Royaume-Uni ou en Allemagne." Le ministre a exhorté les chefs d’entreprise à "ne pas penser petit et à allier leurs forces".

Deux ans de formation

Les PME participantes vont devoir faire la preuve d’un véritable engagement dans le processus. La formation va durer près de deux ans, de mars 2015 à décembre 2016. Elle commence par un diagnostic personnalisé pour les PME afin d’identifier les relais de croissance possibles. Il sera suivi par des modules choisis par le dirigeant en fonction de son plan de développement : performance industrielle, marketing, aide aux fusions-acquisitions, international, etc. Le tout accompagné par des séances de mentorat et des séminaires collectifs. Des partenaires extérieurs interviendront dans ces formations, comme Business France (ex-Ubifrance et AFII) pour l’international, des écoles de commerce, l’Institut du mentorat entrepreneurial ou du pacte PME. En ce qui concerne le coût de ce programme, une partie de l’accompagnement est gratuite mais certains modules de formation sont à la charge de l’entreprise (de 5000 à 6000 euros).

"Avec le cocktail multivitaminé de Bpifrance, nous voulons avoir au moins dix PME de la promotion qui atteignent le milliard d’euros de chiffre d’affaires", s’enthousiasme Nicolas Dufourcq. Une initiative bien accueillie par les dirigeants d’entreprises qui recherchent souvent des aides pour développer leur activité en France. "Les américains savent faire passer des stades sur lesquels on peine en France", reconnaît Emmanuel Samson, l’un des dirigeants de Talend, une entreprise sélectionnée qui a un pied en France et l’autre aux Etats-Unis.

Créé en 2006, l’éditeur de logiciel a vu son barycentre se déplacer vers les Etats-Unis, son management étant devenu américain pour suivre son marché. La participation à l’accélérateur devrait lui permettre d’assoir son activité en France. "Nous voulons faire partie d’un programme qui donne des garanties à nos partenaires sur notre valeur et notre pérennité", explique Emmanuel Samson.

Les dirigeants d’entreprises ne devront pas chômer. Emmanuel Macron a promis de revenir chaque année faire le point sur le programme. "Je veux voir ceux qui ont réussi, mais aussi les échecs, on a aussi à apprendre des échecs", conclut-il.

Arnaud Dumas

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS